FLAMEN - mars 2013

(English Version Below)

 Fort d'un premier EP qui risque de convaincre plus d'un fan de BM à forte consonance païenne, FLAMEN se devait de sortir un peu de l'ombre et nous éclairer quelque peu sur sa démarcheAlexander ayant décidé d'arrêter les interviews il y a quelques années, c'est uniquement Bartlett Green qui s'est prêté au jeu des questions-réponses. Entretien réalisé par mail en mars 2013.

Mes salutations ! Je te remercie d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour PostChrist. Pour commencer, d'où vient cette collaboration entre Alexander et toi sachant que l’Italie et la Bulgarie ne sont pas à coté ?

Salut à toi ! Mon premier contacte aver Alex remonte à environ deux ans, quand je cherchais un label pour le premier album de WARNUNGSTRAUM. On a fait un peu de "trade" et j’ai eu l’opportunité d’écouter le tout dernier travail d’ARYAN ART, qui m’a complètement ébloui. J’ai été fasciné par ce type de musique et ces chants primordiaux. Je lui ai donc demandé s'il souhaitait chanter de cette manière sur les interludes de mon second album de WARNUNGSTRAUM et cela a été notre première collaboration. Puis j'ai commencé à composer quelques titres pour FLAMEN et j'ai réalisé qu'une forte influence ARYAN ART s'en dégageait, je l'ai donc contacté de nouveau et il a accepté volontiers. 

Quel est ton degré d'investissement dans FLAMEN par rapport à tes projets parallèles ?

C'est difficile de répondre à cette question puisque d'habitude quand je compose ce n'est pas pour un projet en particulier…je compose c'est tout ! En fait je décide dans un second temps si cela convient mieux pour WARNUNGSTRAUM ou FLAMEN. Le temps consacré dépend, quant à lui, du nombre de problèmes rencontrés dans le processus de production. C'est plus une question technique en fait.

Du coup, comment vois-tu FLAMEN vis-à-vis de tes autres projets (OBSCURE DEVOTION, WARNUNGSTRAUM) ? Que souhaites-tu exprimer à travers ce groupe et quel sens donnes-tu à WARNUNGSTRAUM par la même occasion ?

OBSCURE DEVOTION est un vieux groupe de black metal (1997) mené par mon ami Cabal Dark Moon dans lequel j'ai commencé à jouer de la guitare les dernières années, quand le groupe a décidé de se reformer après 5 ans de silence. Toute la musique du groupe, les paroles et les concepts sont fait par Cabal, on peut donc dire que c'est son propre projet. FLAMEN et WARNUNGSTRAUM sont deux chemins complémentaires dans lesquels j'exprime mes propres visions via la musique black metal. FLAMEN est une exploration des forces archétypales cachés de l'Homme et de la nature, cela joue donc sur des tons émotionnels plutôt variés, plus ou moins sombres, mais toujours éloignés de toute forme de nihilisme car le nihilisme n'est pas possible si tu comprend la véritable essence de la vie et le magnifique jeu des forces divines qui se cachent derrière chaque évènement. A l'inverse, WARNUNGSTRAUM représente l'opposé puisqu'il essaie d'exprimer l'expérience du néant et de la douleur perceptible dans ces moments nihilistes, quand la conscience humaine détruit les limites et obligations de la vie ordinaire pour rejoindre le lieu sombre de l'indétermination, du chaos et de l'absence du divin.  

Je dois dire qu'au début, WARNUNGSTRAUM était l'unique expression de ces deux voies, avec une prédominance pour la seconde puisque à cette époque mon activité musicale était plus inconsciente que maintenant et mon âme plus affectée par les émotions négatives. Au fur et à mesure, j'ai décidé d'exprimer séparément ces deux tempéraments, complémentaires mais opposés, pour avoir un résultats plus compréhensible et aussi plus profond.

Avec "Supremo Die", le groupe fait preuve dès le début d'une grande maturité et d'une grande maîtrise dans ses compositions, avec des ambiances enivrante et touchante. Où puises-tu l'inspiration nécessaire ?

Je ne sais pas, c'est quelques chose qui viens directement de l'intérieur de toi. Je pense que la musique n'est pas mienne, une mélodie ou une chanson est simplement quelque chose que tu "sais" à un certain moment. Le reproduire sous forme de musique est un peu comme donner aux autres la possibilité de le "savoir" aussi.

A l'écoute de cet EP, il est facile de faire des rapprochements avec des formations comme GRAVELAND ou même peut être BILSKIRNIR, que représente ces groupes pour toi ? Quels sont les groupes qui sont proche de ta manière de fonctionner ?

BILSKIRNIR ne fait pas partie de mes groupes favoris, par contre la musique de GRAVELAND est certainement une des plus grosses influences pour moi en raison de cette fierté qui se dégage et du très bon usage des claviers. Je pourrais dire que certains moments du titre éponyme de l'EP sont vraiment dans le style GRAVELAND mais ce morceau ne représente pas complètement l'âme de FLAMEN. En fait, comme tu peux l'entendre "Rex Occultus" n'est pas si orienté GRAVELAND que ça mais rend plus hommage aux premiers SATYRICON et BURZUM. Je dois dire que je suis surtout amateur du vieux black metal débuts 90, je ne trouve pas beaucoup d'intérêt dans tous ces groupes post-2000, mais il y a sûrement de très bons albums que je n'ai tout simplement pas encore entendu. Du reste, dans les groupes que je connais, je pense qu'ARYAN ART est le plus proche de FLAMEN. Chez A.A les éléments mélodiques sont vraiment conçu de manière "traditionnelle" ce qui rend le groupe plus proche des vieilles sorties que des plus récentes. C'est une chose très importante pour moi car cela suscite des émotions fortes et te mène dans une sorte de voyage mental à travers des images ancestrales. J'essaie de réaliser la musique de FLAMEN de la même manière.

Image and video hosting by TinyPic

 

On peut dire en quelque sort que tu es l'âme de FLAMEN car, comme dans WARNUNGSTRAUM, tu t'occupe de tout sauf des vocaux. Est-ce vraiment dictatorial ou Alexander a son mot à dire lors de la composition ?

Rien n'est dictatorial dans ma manière de fonctionner, les conseils et opinions d'Alex sont et seront toujours fondamentaux dans mon travail. C'est une personne qui a plus d'expérience dans le black metal que moi, avec un vrai talent et de profondes intuitions donc je n'ai qu'à apprendre de lui. C'est la même chose en ce qui concerne Cabal Dark Moon dans WARNUNGSTRAUM puisqu'il connais le metal extreme depuis ses débuts, il est en quelque sorte pour moi un "maestro" du black metal, surtout pour ses compétences en guitare et en chants "black". Je ne suis pas un débutant non plus et j'écoute cette musique depuis de nombreuses années mais je doit me souvenir que je n'ai réellement commencé mes projets musicaux qu'en 2009, de ce point de vue là je suis un novice.

Revenons à FLAMEN, on peut entendre des claviers sur l'EP, est-ce un instrument essentiel pour toi ? Penses-tu incorporer d'autres instruments à l'avenir ?

Je pense que les claviers ne sont pas essentiels mais je doit dire que je les aime beaucoup. Je préfère la musique aux tons et couleurs variées et mes goûts m'ont amené à écouter plus de musique riche en instruments comme le classique ou l'acoustique, voire même de la musique faite de simples instruments électroniques. Un album de black "monochromatique" a son charme mais aujourd'hui c'est tellement facile que c'est devenu ennuyeux pour moi, s'il n'y a pas une certaine intuition dans les mélodies et les riffs. De toute façon je ne suis pas si strict avec ça. En fait, les parties metal dans "Eripe Ferrum" de Warnungstraum sont très monochromatique, des titres "voix-guitare-basse-batterie". Mais peut être que dans le futur je ne créerai plus de musique de cette manière.

Ce qui est fondamental dans la musique de FLAMEN c'est aussi les parties acoustiques, jouées de concert par de multiples instruments à cordes, comme l'interlude dans "Rex Occultus". C'est une sorte de réunion de divers instruments à cordes dans laquelle je joue de tout ! Il y une guitare avec des cordes en nylon, deux guitares avec des cordes en metal et une mandoline. Dans un travail futur ces passages prendrons plus de place dans la musique de FLAMEN, avec l'ajout de la Guimbarde d'Alex également.

Tu as choisi ta langue maternelle pour les paroles, question de facilité je suppose, mais ne penses-tu pas que cela peut nuire à la compréhension de l'oeuvre ? Pourquoi ne pas utiliser l'anglais de ce point de vue-là ?

Tu as raison mais pour FLAMEN cela m'est impossible d'écrire dans un langage nordique, la langue italienne est un élément essentiel pour l'ambiance, comme les mélodies, les harmonies ou même l'artwork. Je ne peux imaginer FLAMEN avec un chant en anglais. C'est différent pour le bulgare qui semble mieux convenir. Je pense que tout dépend de la musique, de la mélodie qui est nécessairement lié à ton bagage personnel. Peut-être que dans le futur j'essaierai d'utiliser l'anglais avec WARNUNGSTRAUM qui est un projet plus adapté pour ça. Je sais qu'en faisant cela je perdrai des possibilités d'expressions mais le travail gagnerait en compréhension pour les personnes des autres pays.

Les thèmes abordés traitent de l'occultisme et de légendes païennes, quel est ton rapport à l'occulte ? Quelle importance accordes-tu au paganisme et à la spiritualité en général ? Quelle place cela a-t-il dans ton quotidien ?

Je pense qu'il faut s'attarder sur cette question. Si dans le sens occulte tu entend quelque chose qui a un rapport avec la pratique de la magie ou l'occultisme moderne, alors la philosophie de FLAMEN est très éloignée de cela. Mais si tu entends occulte au sens littéral, ce qui est invisible, ou plutôt métaphysique, alors c'est tout à fait vrai et on parle ici de la chose la plus importante pour n'importe quel être humain. Je pense que le monde tel que nous le percevons, de part notre activité sensorielle et mentale, n'est qu'un seul et tout petit aspect de quelque chose de bien plus grand. La spiritualité est tout simplement pour moi la meilleure façon d'accroître, petit-à-petit, ma véritable connaissance du sujet, ma conscience, au-delà des limites du monde ordinaire. Si l'on ne donne pas beaucoup d'attention à ces choses dans notre vie quotidienne, l'état de sommeil dans lequel nous sommes persiste et la vie disparaît comme pour n'importe quel animal. L'homme est bien plus qu'un animal. Mais ce n'est pas si simple. Chacun ayant expérimenté ne serait-ce qu'un pas dans cette direction sait que le chemin n'est pas aisé.

Le paganisme, pour moi, est une autre source de confusion. Si le terme païen désigne les adorateurs d'un culte pré-chrétien, et bien il faut avouer qu'il n'existe plus. Je pense en ce sens qu'aucune personne "moderne" ne peut se désigner païenne, puisque soit tu fais partie de la tradition, soit tu ne le fais pas. Il n'y a pas de contact direct entre les religions pré-chrétiennes et nous-mêmes, qu'on le veuille ou non c'est comme ça. Certains refusent la religion chrétienne et se déclarent païens ou "paganistes" mais qu'est ce que cela signifie ? On ne peut pas se réveiller un jour et décider que l'on est devenu ce que l'on est pas. Pour moi la question est toute autre. Si tu refuses la chrétienté tu n'as qu'un seul choix : aller au-delà de la religion ! Et c'est un chemin difficile où le danger est de tomber dans les fausses alternatives que sont l'athéisme, le matérialisme, le scientisme, le néo-spiritualisme, d'autres "contre-religions" comme le satanisme, et bien sûr le néo-paganisme. Pour moi toutes ces solutions sont fausses. Le véritable atout donné par la connaissance des temps anciens est la conscience que notre mode de vie actuel est le pire jamais pratiqué par l'être humain. Les valeurs anciennes, les mythes, les vieilles sciences, les arts et métiers anciens sont tous de précieux trésors et méritent une certaine forme de respect et d'admiration, pas d'idolâtrie, de malentendus ou de mauvaise interprétations. 

En parlant de quotidien, quel regard portes-tu sur le monde actuel, ses excès en tout genre et sa bêtise ambiante. Quel est ton "Weltanschauung" en quelque sorte ?

Le monde moderne est comme un énorme vide, une abysse profonde et invisible où les forces obscures se déchaînent et où nous sommes sans défense face à leurs effets destructeurs sur nous-même et le monde qui nous entoure. La connaissance, l'honneur et la force spirituelle des hommes est à leur minimum et nous tomberons tous dans la plus totale dégénérescence. C'est un moment très critique pour nous, et personne ne peut réellement prévoir ce qui viendra après avoir touché le fond, mais le temps des pleurs n'a pas sa place et notre esprit doit simplement être honoré par la difficulté du combat que nous sommes appelés à mener. Dans la vie de tout les jours j'essaie avant tout de rester clair, calme et en harmonie dans mon esprit car je me rend compte que les obstacles majeurs sont la désorientation, le chaos psychique et les fausses illusions. 

Comment en es-tu arrivé au black metal ? As-tu une base metal comme beaucoup, ou pas du tout ?

Pas du tout ! Certes, quand j'était jeune j'étais ce qu'on appelle un "metalhead", mais j'ai toujours écouté différents types de musiques comme du vieux hard rock et du récent post-rock, du psyché, de l'électronique et de l'ambient, de l'industriel, du neo-folk, beaucoup de musique classique et traditionnelle et j'ai aussi de la sympathie pour certains musiciens de jazz-fusion. Le black metal est venu dans ma vie il y a 14 ans de cela, avec des cassettes copiées par des amis plus âgés, cela a vraiment été une découverte spéciale pour moi, cela m'a fait sentir différent des autres personnes qui ne pouvaient réellement comprendre cette musique et toutes les idées qu'elle exprimait, comme le rejet de la religion, de la société et de la socialité, le sens de la misanthropie et les émotions négatives, puis la figure de Lucifer, l'occulte, les anciennes traditions, les philosophes déchus, le romantisme, le charme de la nuit, des forêts, des montagnes, de la vie sauvage. La magie que dégageait cette période est impossible à décrire pour moi car quand on est jeune il y a une flamme particulière en nous, et la chose la plus triste qui arrive aujourd'hui aux générations modernes est la disparition de cette flamme. Je ne pense pas que de nos jours le black metal ait ce sens pour les nouvelles générations, mais certainement quelqu'un qui résiste à cette "zombification" s'en sortira toujours.

T'intéresses-tu à la scène black metal actuelle ? La scène française ? Il y a-t-il des groupes qui attirent particulièrement ton attention ?

J'ai souvent essayé d'écouter les nouveautés de la scène black metal, mais c'est dur de trouver quelque chose de vraiment intéressant. De la frange la plus underground et raw j'ai apprécié LASCOWIEC, NACHTGEBLUT, EVILFEAST, GNIEU, DAWN OF DIVISION, NORDREICH, LOST INSIDE, ANGITIA (ils n'ont fait qu'un CDr), UMBRA NOCTIS, PANOPTICON, NJIQHADDA, WANGELEN et d'autres trucs dont je ne me souviens plus. A un niveau plus élevé de production je dirais HATE PROFILE, MANII, WOLVES IN THE THRONE ROOM, BURZUM, SUNN O))) et sûrement d'autres trucs. Désolé mais j'ai vraiment une très maigre connaissance de la scène française. 

   

   

Votre album est d'abord sorti en CD, puis en LP bientôt. Quelle importance accordes-tu au support ?

Le support physique est une part importante de l'impression qu'un album peut avoir sur ton esprit. Je pense que la musique a toujours besoin d'un aspect "visible" pour réellement atteindre son but.

J'imagine que la collaboration avec Hassweg se passe bien ? Comment vous êtes-vous retrouvé à travailler avec lui ?

C'est Alex qui m'a permis de prendre contact avec Hass Weg. Il travaille très bien, j'apprécie beaucoup l'intérêt qu'il porte à ma musique et je sais que le travail de distribution est très bien assuré. 

A quoi doit-on s'attendre à l'avenir concernant FLAMEN ?

Un premier album longue-durée bien sûr, avec plus de titres et plus de richesses encore. Je ne sais pas quand nous serons capables de le faire, sûrement pas tout de suite car il y a bien des choses à faire avant.

Merci pour tes réponses ! Les derniers mots sont pour toi.

Merci pour l'interview et mes salutations à toute l'équipe de votre zine et à vos lecteurs !

 

__________________________________________________________________________________________________________

ENGLISH VERSION

 

 

Hails FLAMEN ! Thank you for accepting to answer to some questions 
for PostChrist. First, how start this collaboration between Alexander
and you, knowing that Italy and Bulgaria are not so close together ?


Hails to you! I had the first contact with Alex about 2 years ago when I was searching a label for the release of the first Warnungstraum's work.. we did some trades and I had the opportunity to listen for the first time to the late works of Aryan Art, that mesmerized me. I was very much fascinated by that kind of music and primordial vocals. So I asked him if he want to sing with his screams upon the interlude song of Warnungstraum 2nd opus and this was our first collaboration. Then I start to compose the Flamen stuff, and soon I realized that in those new songs there was a strong Aryan Art's influence, so I ask Alex again if he want to sing on my music, and he accepted gladly.

How long do you work on FLAMEN relative to your respective other projects ?

It's hard to answer to this question because usually when I compose I'm not composing for a certain project, but I'm just.. composing! In fact I decide in a second moment if that I have composed is more suitable for Warnungstraum or Flamen. Then the time I spend depends on how many troubles I find in the process of production, and it's a mere technical question.

With "Supremo Die", the band reveals a great knowhow in its
compositions and a strong maturity, leading to manificent and catching
atmosphere, how do you get your inspiration ?

I don't know, it's something that flows from the inside of you. I think music is not mine, a complete melody or song is simply something you "know" at a certain moment. To produce it in a musical piece is like give to other the possibility to "know" it too.

Listening to this EP, it is easy to compare with other bands like
 GRAVELAND or BILSKIRNIR, what do they represent for you ? Which bands
are close engough to your way of working/thinking ? 

Bilskirnir are not between my favourite bands, while Graveland's music was surely one of the biggest influence for me, due to their proud atmosphere and their great use of keyboards. I could say that some moments into the title track of the ep are really in a Graveland style, but that song not represent completely the soul of Flamen, in fact as you can hear the second track "Rex Occultus" is not so Graveland-oriented, but pay a major tribute to early Satyricon and Burzum. I have to say that I'm mainly a listener of old '90s black metal stuff, I don't find in all the bands that come out before 2000 so much interest, but surely there are many great albums that simply I never heard. For the rest, between the bands I know, I think that Aryan Art is the closest to Flamen. In A.Art the melodic element is conceived in a real"traditional" way, that make it more near to old ancient music then to modern metal music, and this thing is for me of supreme importance, because it has the power to suscitate strong emotions and bring you into a kind of mental journey through ancestral images. I try to realize the music of Flamen into the same way.

Bartlett, how do you see Flamen compared to your other project
 (Obscure Devotion, Warnungstraum) ? What do you want to express
through it and also what the purpose of Warnungstraum for you too ?

Obscure Devotion is an old black metal band (1997) leaded by my friend Cabal Dark Moon in which I start to play the guitar in the last year when the band was re-formed after 5 years of silence. All Obscure Devotion's music, lyrics and conceptuals are made by Cabal, so we could say that it's his own musical project.
Flamen and Warnungstraum are two complementary ways in which I express my inner visions with black metal music. Flamen is an exploration of the archetypal forces that are hidden into the human and into nature, so it deals with various emotional "tones", some brighter and some darker, but ever distant from every form of nihilism, because nihilism is not possible when you understand the true essence of life and the magnificent play of divine forces that stands behind the manifestation. Warnungstraum is, on the other hand, the opposite thing, because it tries to express the experience of void and pain that rises into the nihilistic moments, when the human consciousness burn all the limits and bonds of ordinary human life and jump into the black space of indetermination, chaos and absence of the divine. I must say that in a first moment, Warnungstraum was the unique container of both the ways, with a predominance of the second, because in that period my musical activity was more unconscious than now and my soul was much more affected by negative emotions. Developing the work, I decided to express separately in two channels this two complementary but opposite spiritual moods to reach a clearer and deeper result.

Bartlett Green : We can say that you are the soul of FLAMEN 
because, as in WARNUNGSTRAUM, you take care of everything exepting
vocals. Is it a kind of dictatorial managment or Alexander is quite
involved too ?

In my management can't never be nothing of dictatorial, the advices and opinions of Alex were and will always be fundamental for my work. He's a person with much experience in black metal, with true talent and deep intuitions so I have only to learn from him. The same is when I collaborate with Cabal Dark Moon for Warnungstraum, because he knows the extreme metal from the beginning of it, and for me he's a kind of black metal "maestro", expecially for guitar playing and grim vocals skills. I'm not a child and I listen to this music for many years but I must remember that I start serious musical projects only into 2009, so in confront of them I'm a novice .

Back to FLAMEN, One can hear keyboards on this EP, is it an
essential tool for you ? Did you consider using other instruments in
the future ?

I think that keyboards are not really essential but I must say that I like them very much. I prefer music with varied "colours" and tymbres, and my taste bring me to listen more to music with various instruments, like acoustic music or classical music, or simple music made with electronic instruments. A "monochromatic" black metal album has its charme, but nowayday is too much easy that it became boring for me, if there is not a special intuition into the melodies and the riffs. Anyway I'm not so strict in that sense, in fact the metal songs in Warnungstraum's "Eripe Ferrum" are monochromatic vox-guitars-bass-drums songs. But maybe in future I will not create again music in this way.
Into the music of Flamen are fundamental also the acoustic parts, played by various plucked strings instruments in concertation, like the interlude into "Rex Occultus". It's a kind of virtual plucked instruments chamber group, in which I play everything! The instruments are one nylon strings guitar, two steel strings guitar and a mandolin. In the future works of Flamen there will be much more of this moments, with the add of Alex's mouth harp.

You choose your native language for the lyrics, matter of
convenience I guess, but don't you think that it can affect the
understanding of your work ? Why don't you use the english language ?

You're right, but for Flamen it's impossible to write in a nordic language, the italian language is an essential element of the "spell", like the melodies, the harmonies, the images of the artwork. I can't imagine Flamen music with an english singing. Different is for bulgarian, it seems to fix much better. I think that all depends from the music, from the melodic flow that necessarily is linked to your heritage. Maybe in future I will experiment the use of english language with Warnungstraum, that is a project more suitable for that. I know that doing it I will sacrifice some lyrical expressive possibilities, but the work will gain the possibility to be understandable also for the people of other countries.

The philosophical themes of this EP deal with the occult and the
pagan legends, what is your relationship with the occult ? How
important is the paganism and the spirituality in general for you ? In
your everyday life ?

I think we must keep attention to this question. If with "occult" we mean something related to practical magic and modern occultism we're distant from the core of Flamen philosophy. But if we take the term in his litteraly sense that is "invisible", or better "metaphysic", we're right and we're talking about the most important thing for a human consciousness. I think the world, as you perceive it, with the biological life and all of our mental activities, are only one side and a very little part of something of immensely bigger and wider. Spiritual is for me simply the way where you, step by step, could increase your true knowledge and consciousness about this, beyond the limits of the ordinary life. If one don't give attention to this things into the everyday life, the state of "sleep" in which we're involved persist, and life goes away like that of simple animals, and man is much more then an animal. But it's not so easy, and everyone has moved also only one step in this direction knows how hard is the road.
Paganism for me is another source of misunderstandings. If for "pagans" we mean the worshippers of pre-christian cults, well, we have to state that they exist no more. And I think that no modern people could call themselves "pagans" in that sense, because or you are part of a tradition, or you are not. There is no direct contact between pre-christian religions and us, you can like it or not, but that is reality. Some people refuse christianity and call themselves "pagans" or "paganist", but what does it means? You can't wake up a day and decide that you're becomed something that you're not. For me, the question is another. If you refuse christianity you have only one choice: to walk a path beyond religion! And it's a difficult path, where the first danger is to fall into the false alternatives of atheism, materialism, scientism, neo-spiritualism, other "counter-religions" like satanism and of course, neo-paganism. For me are all wrong ways. The real help that the knowledge of the ancient times could give to us is the consciousness that our actual way of living is the worst ever practiced by humans on earth. The ancient values, the myths, the old sciences, arts and crafts are very precious treasures and deserve a sacred form of respect and meditation, not idolatry, false identifications and misunderstandings.

Speaking of everyday life, what do you think of our modern
society, its various excess and its boundless stupidity. What is your 
"Weltanschauung" ?

Modern world is like a big void, a deep invisible abyss, where elementar, obscure forces are unchained and we are totally unprotected by the destructive effects they generate into ourselves and into the world outside, because true knowledge, true honour and spiritual strenght of men are at their minimum, and we're all fallen into total degeneration. It's a very critic moment of our cosmic dimension, and no one can foresee what will come after that passage into this deepest point, but the space for complains must be very little, because our spirit have only to be honoured by the difficulty of the battle we were called to fight. Into everyday life I try to keep first of all clarity, harmony and calm into my mind, because I find that the major obstacles are disorientation, psychic chaos and false illusions.

How did you come to black metal music ? Do you have a metal 
background as many people, or not at all ?

Not at all. Surely when I was teenager I was a metalhead, but I always listen to many different kinds of music like old hard rock and new post-rock, psychedely, electronic and ambient, industrial, neo-folk, so much classical and traditional music and I have also some simpaties for a pair of jazz-fusion musicians. Black metal came into my life about 14 years ago with dubbed tapes from older friends and was a very special discovery for me, because it made me feel like a person different from the other people, that can't understand this music and all the ideals combined with it like the revolt against religion, society and sociality, the sense of misanthropy and the negative emotions, and then the figure of Lucifer, the occult, the ancient traditions, the damned philosophers, romanticism, the charm of the night, of the woods, of the mountains, of the wild life.. The magic of that period is beyond description, because when you're teenage there is a special fire in you, and the more sad thing that is happened to the modern generations is the loss of this fire. I don't think that nowadays black metal continue to preserve this meaning for new generations, but surely someone who resist to the "zombiefication" of the soul will ever come out.

Are you interested in the actual black metal scene ? Is there some
bands who gets your attention ? Do you appreciate some french bands ?

I try often to listen to something new coming from the actual black metal scene, but it's hard to find something of really interesting. From the rawer underground scene I have appreciated Lascowiec, Nachtgeblut, Evilfeast, Gnieu, Dawn of Division, Nordreich, Lost Inside, Angitia (they made only a demo cdr), Umbra Noctis, Panopticon, Njiqhadda, Wangelen and someone else I don't remember now, while from a bigger level of production I liked Hate Profile, Manii, Wolves in the Throne Room, Burzum, Sunn O))) and maybe someone else. I'm sorry but I have a very little knowledge of french bands.

Your EP was released on CD and a LP is expected. How important is
the physical medium for you ?

The physical medium is an active part of the impression that an album can give to your mind, I think that a "visible" counterpart of the music is always needed, to let the spell of the music reach its goal.

I guess working with Hass Weg is going well, isn't it ? How did
 you get in touch with him and how did you start working with him ?

The contact with Hass Weg was taken by Alex. Mr. Hass is working very well, I appreciate very much his interest to my music and I know he is distributing the work very well, doing promotions and some reviews and interviews are already out due to his work and his dedication to this music.

What should we expect in the near future regarding FLAMEN ?

The next step of Flamen is a first full-lenght with more songs and more rich sounds. I don't know when we will able to produce it, surely not soon, because there are many other works to do first.

Thank you for your answers ! The last words are yours.

Many thanks for this interview and big hails to all the staff of your zine and all the readers!

 

Propos recueillis par Blaise pour Postchrist.