ZOMMM

Reality Is an Illusion

Derrière le nom de groupe particulièrement étrange de ZOMMM se cache un duo azerbaïdjanais né il y a à peine un mois ! Inutile de chercher à donner un passif musical à celui-ci. Même s’ils habitent la même ville que le géniteur de VIOLET COLD, il y a fort à parier qu’ils connaissent Emin Guliyev, mais aucune preuve qu’ils aient un lien artistique avec lui. La discographie de ces premiers n’a de toute façon rien à voir avec celle du second et la musique est loin d’être aussi variée et originale,  cela même s’ils n’en sont qu’au début de leur expérience musicale, enfin on le présume. 

La musique de ZOMMM sur cet EP est en effet un Black Metal atmosphérique et shoegaze, avec des influences Rock, donc post-Black. Comme souvent dans ce style, l’instrumentalisation joue un rôle important (ici elle porte tout autant sur les claviers, sur les percussions et sur les guitares), à laquelle s’ajoutent des passages plus Black, avec une voix plutôt bien fichue, même si elle tient mal la longueur. Les structures sont assez simples mais variées avec des breaks et des rebondissements intelligents, sans aucune démonstration technique. La construction s’offre quelques passages plus rapides mais le rythme est globalement posé.

Le résultat est intéressant mais manque un peu d’inspiration. Certes, le potentiel affiché permet d’offrir quelques bons passages, mais il manque un peu de perfectionnisme et de suite dans les idées. Il y a pourtant ici une certaine personnalité dans la musique par exemple avec cette approche orientale des riffs de guitare dans le quatrième morceau.

Cet album n’ayant jamais été édité, impossible bien sûr d’en critiquer le visuel. Impossible également d’en définir un concept bien posé, malgré la pochette qui pourrait nous faire osciller entre quelque chose de "space" ou d’ésotérique et quelques samples çà et là. Il existe pourtant des atmosphères assez prenantes ici qui donnent à cet EP un certain charme.

Une musique subtile et agréable à qui il manque un peu de rendu et de temps, car l’album dépasse à peine la demi-heure. Pour les fans du style seulement. 


par Baalberith, le 19/04/2018

D'autres albums de Black Rock Metal recommandés

LIFELOVER - PulverTRNA - EarthcultTRNA - Lose Yourself to Find PeaceMARUNATA - RéminiscenceFALAISE - My Endless ImmensityDEADWOOD - Picturing a Sense of LossIN LUNA - Forgotten LivesDEAFHEAVEN - New BermudaSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidLANTLOS - Lantlôs

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

CATACOMBES - "Le Démoniaque"ENSLAVED - Axioma Ethica OdiniF41.0 - BürdeABIGOR - Channeling The Quintessence Of SatanCATAMENIA - Chaos BornCIRRHUS - CirrhusKHORS - ColdTERRODROWN - Colonize And RegulateDEATHCULT (Nor) - Cult of the DragonVIOLET COLD - Desperate DreamsPENUMBRA - EmanateDIMMU BORGIR - Enthrone Darkness Triumphant

Autres chroniques