ZMORA

Czarne otchłanie i martwe cienie

Après une démo et deux albums de piètre qualité, le trio polonais de ZMORA, habitué de la scène Metal extrême underground de l’Est, nous offre leur premier album digne d’intérêt depuis leur naissance en 2011. Le style est cru et slave, carrément traditionnel, mais le résultat est là.

Le Black Metal joué par les Polonais n’a rien d’innovant, à la fois dans le style Black et dans le style de l’Europe de l’Est. On retrouve donc une approche très traditionnelle avec des riffs cycliques sur une construction musicale linéaire qui pioche dans le Black orthodoxe, tout en développant une mélodie centrale directrice, parfois très inspirée (ex : premier morceau). Mais ici, pas de voix bien criarde hélas, et pas de mélodie accrocheuse incisive. Il s’agit au contraire d’une voix chantée slave à peine hurlée comme on le voit souvent dans les formations de l’Est et qui, si elle a son charme, manque de puissance. Le rendu musical s’enferme quant à lui dans une musique sommaire.

Le résultat est intéressant, à plus d’un titre, pour les fans du genre, car ZMORA maîtrise à n’en point douter son sujet : alors que certains buteront sur une linéarité trop marquée durant les presque trois quarts d’heure de musique de cet album, d’autres y trouveront un signe d’intégrité bienvenue. Il n’empêche que le manque de relief dans les structures musicales et de rendu mélodique dans la plupart des morceaux hormis le premier est à regretter, même si quelques breaks judicieux (notamment au clavier ou au piano) viennent nuancer le constat général de temps à autre.

La pochette n’est pas terrible : une sorte de noir et blanc inversé qui n’est ni parfaitement intègre, ni vraiment stylisé. En revanche, le livret est d’une toute autre qualité ! Sur les quinze autres pages, le fond blanc homogène dévoile un assortiment de dessins et de peintures en noir et blanc certes un peu naïves, mais qui touchent juste ; bien mises en scène à côté des paroles en police gotique. Le résultat est tout à fait crédible et offre au concept de la mort abordé ici une saveur des plus charnelles. Finalement l’ambiance rend bien compte de ce côté mortuaire et sale, de cette froideur morbide, que le groupe a voulu mettre en avant.

Un album qui manque de rendu musical, mais qui assure cette fois-ci pleinement ce qu’il voulait offrir aux auditeurs. Il faut juste préciser que cet album leur est justement particulièrement adressé.


par Baalberith, le 28/10/2017

D'autres albums de Black Metal recommandés

NUIT NOIRE - Fantomatic PlenitudeNEHËMAH - Light Of A Dead StarENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanKRIEG - TransientTAAKE - Noregs VaapenDYSTER - Le Cycle SénescentDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistNATTFOG - Mustan Auringon RiittiKAMPFAR - Fra UnderverdenenENSLAVED - EldSHINING - V - HalmstadIMMORTAL - Diabolical Fullmoon Mysticism

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightCLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of FaithULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerMORKEKUNST - MørkekunstKARGVINT - Once Killed SoulsPEST (Swe) - DauðafærðSHINING - I - Within Deep Dark ChambersSHINING - V - HalmstadMORTUALIA - MortualiaANGANTYR - HaevnMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - Make a change...kill yourselfCRAFT - Void

Autres chroniques