XLIX

Demo 2012

 Suite aux rééditions récentes de démos ou albums de groupes japonais des années 90 tels que GORUGOTH, HOLOKAUST WINDS, INFERNAL NECROMANCY ou GNOME, on commençait à se demander si cela ne cachait pas un manque de relève. D'autant qu'à part SIGH, beaucoup de groupes mettent du temps à proposer de la nouveauté. Vivement les albums d'ARKHA SVA, TYRANT, MAGANE et KANASHIMI. Heureusement, voici venir XLIX, un petit nouveau qui sort sa démo 2012 chez le label incontournable en matière de black nippon : Zero Dimensional Records. On lui doit beaucoup de rééditions, et surtout une passion pour l'underground. AMPULHETA, FENRISULF ou FATAL DESOLATION aussi, c'est lui.

Cette fois-ci il nous présente donc son jeune poulain qui ne se dévoile que légèrement sur cette démo de 2 titres entourés d'une introduction d'une minute et d'un épilogue de 6. Ce dernier est à zapper puisqu'il se compose de bruits de fond irritants, voulant peut-être imiter WOLD, mais ne parvenant qu'à agacer les oreilles.

Cette conclusion est heureusement bien loin de l'ambiance des morceaux principaux. Eux s'inspirent de XASTHUR. C'est une évidence dès le début des 8mn de « II » avec le rythme, qui passe d'un bourrinage puissant à des passages atmosphériques, et les vocaux déchirés qui imposent une douleur forte. Ces vocaux sont vraiment réussis, . La souffrance y est tellement bien transmise qu'elle donne froid dans le dos. Les mélodies ne sont pas absente, mais elles jouent à venir et repartir entre deux passages rapides et agressifs. Les riffs des 3 dernières minutes sont excellents et viennent tourner dans la plaie le couteau déjà planté dans notre poitrine. C'est inspiré. C'est efficace. C'est imparable.

 « III »suit la même recette et même s'il a beau être plus long (12mn), il est très bien mené. Son évolution et ses changements de rythme sont bien gérés. On y retrouve encore des ambiances torturées et haineuses, mais plus empruntes de misanthropie. Quelques riffs sont plus entrainants et entrouvent une porte vers une lumière trompeuse. Elle n'annonce pas la fin du tunnel ou l'espoir, mais plutôt l'arrivée dans l'autre monde, celui de la fin de tout.

 Avec deux titres, XLIX prouve qu'il peut composer des titres de bon niveau, sincères et  Soit, il lui manque de la personnalité mais le principal est qu'on y revient et qu'on espère entendre de nouveaux titres rapidement..

par Sakrifiss, le 01/06/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdTHIASOS DIONYSOS - SatyrDRAUGNIM - Horizons LowBORKR - AmberOSCULUM INFAME - Dor-Nu-FauglithMOTHER DARKNESS - One Hundred Years of EmptinessAUSTERE / ISOLATION - BleakDRUDKH - Autumn AuroraKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitENTHRONED - Prophecies of Pagan FireERED WETHRIN - Tides of WarVINTERSORG - Ödemarkens Son

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

THE ARRIVAL OF SATAN - Vexing VersesLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonAUSTERE - To Lay Like Old AshesTHY LIGHT - Suici.De.pressionUR / SENTIMEN BELTZA / OSTOTS - SplitDODSFERD - Spitting with Hatred, The Insignificance of LifeFORGOTTEN TOMB - Songs To LeaveGRIEFLOSS - RuinerLIFELOVER - PulverNYKTALGIA - PeisithanatosNYKTALGIA - Nyktalgia

Autres chroniques