WOODS OF DESOLATION

Toward The Depths

Premier signé en 2008 sur un obscur label brésilien, Toward The Depths est aujourd'hui un album qu'il est difficile de trouver sur le marché. C'est bien dommage, car loin de recéler toutes les qualités du suivant, il n'en reste pas moins un album à connaître, surtout pour les fans de bm dépressif et atmosphérique...

Sur plus de trois quarts d'heure, les Australiens nous livrent un Black Metal très atmosphérique, composé de nappes de fond et de riffs classiques pour le style : redondants et hypnotiques. Malgré tout, et c'est l'une des marques de ce groupe dans le milieu dépressif-atmo, aucune linéarité n'est à déplorer. D'abord grâce à une construction musicale intelligente basée sur des mélodies implacables (ou presque) et inspirées qui peuvent sans problème être étirées en longueur et presque en boucle sans jamais lasser l'auditeur. Ensuite grâce aux compos qui touchent, justement grâce aux mélodies, l'auditeur sur presque chaque morceau. Ajoutons à cela une construction musicale également pertinente qui relance les riffs au moment où l'on pourrait commencer à trouver le temps long. Bref, le travail pourrait certes être meilleur, mais l'effet voulu est obtenu en limitant les dégâts. Quelques ajouts de guitare sèche viennent agréablement agrémenter une musique qui, au final, offre une légèreté toute onirique. La conclusion entièrement à la guitare sèche est vraiment excellente! Le rythme est bien sûr en conséquent, dommage que l'on est pas quelques pointes de densité comme sur le deuxième album.

Alors évidemment, il ne faut pas rechercher un travail très important au niveau formel, quoi que l'élaboration de telles structures requièrent un talent certain si l'on ne veut pas sombrer dans le n'importe-quoi. Mais l'ambiance est de qualité, emportant l'auditeur dans les bois ténébreux d'une terre désolée dans lesquels il entend l'écho de sa seule conscience. Bref, le compagnon idéal de vos balades en forêt une triste après-midi d'automne ou au crépuscule. Dommage que le visuel (qui n'est d'ailleurs pas foncièrement mauvais) ne soit pas un peu plus élaboré, le livret relevant du petit 4 pages seulement...

Un bon album de WOODS OF DESOLATION qui représente donc un excellent prélude au très bon Torn Beyond Reason pour tous les fans (et les autres) !

par Baalberith, le 30/06/2011

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSADNESS - LeaveULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURE WRATH - Ascetic EventideASTRAL PATH - An Oath to the VoidSOLBRUD - VemodSOLBRUD - Jaertegn

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

CANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreAUTUMN’S DAWN - Autumn's DawnBETHLEHEM - BethlehemLUROR - Cease To LiveLOST INSIDE - Cold daysSILENCER - Death - Pierce MeXAOS OBLIVION - Desolation...NEKROS MANTEIA - Deus OtiosusSTERBEND - Dwelling LifelessBE PERSECUTED - End LeavingMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - FriPSYCHONAUT 4 - Have a Nice Trip

Autres chroniques