WOLVES IN THE THRONE ROOM

Black Cascade

Les Etats-uniens de WOLVES IN THE THRONE ROOM continuent leur petit bonhomme de chemin avec un troisième album qui s'éloigne un peu des débuts plus naturalistes du moment pour s'orienter vers quelque chose de plus dense et violent. Du coup, l'ambiance se fait un peu moins sentir : à part quelques efforts (ex: dernier quart du 2e morceau ou du 3e), il est parfois difficile de tenir à flot son concept ! Le plus "grave" reste peut-être pourtant à venir...

...car le premier constat qui s'impose, même après deux ou trois écoutes, c'est une semi-déception. Déception d'abord et avant tout à cause d'un ensemble insuffisant question inspiration. Loin de moi l'idée d'affirmer que la musique est énervante ou lassante, mais plutôt de reconnaître que la machine met du temps à démarrer. Il faut attendre vraiment le dernier morceau pour avoir quelque chose de vraiment intéressant. Les morceaux se ressemblent, les structures ne sont pas assez travaillées pour le style, avec peu de rebondissements et de breaks (une certaine redondance musicale s'installe à force), ce qui est d'autant plus dommageable que les morceaux restent d'une longueur assez importante (toujours supérieurs à 10 minutes). Quant aux riffs, ils sont assez classiques et pas toujours efficaces à quelques exceptions près (ex: toujours à la fin du 2e morceau ou sur le dernier morceau), mais même alors ils sont trop noyés dans la musique pour offrir un réel impact sur cette dernière.

Alors oui, tous les éléments Black Metal sont présents, peut-être même encore plus que d'habitude, mais on se demande si le peu de maîtrise de leur musique ne dénoterait pas un manque de motivation dans un style qui au final ne leur conviendrait pas (plus?). Quelques passages viennent nuancer mes propos, notamment sur le deuxième et le dernier morceaux, mais de manière trop timide pour relancer vigoureusement l'intérêt de l'auditeur un tant soit peu exigeant.

Pour autant, l'ambiance est présente, pas transcendante mais présente. On peut y être sensible ou non, mais il faut reconnaître qu'il existe un quelque chose. Dommage que le visuel ne le fasse pas mieux ressortir d'ailleurs. Celui-ci aussi n'est pas mauvais, mais peut-être un peu trop original pour être réellement parlant. Ces mélanges de teintes sombres dans un digipack aux accents assez modernistes n'est ma foi pas le choix le plus judicieux, mais il est taité avec un certain talent.

Un album en mi-teinte, pour un groupe qui n'a jamais vraiment brillé, mais qui a fait bien mieux et est capable de bien mieux, c'est évident !

par Baalberith, le 09/04/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgLOTH - ApocrypheSUNKEN - DeparturePURE WRATH - Ascetic EventideSOLBRUD - VemodSOLBRUD - JaertegnPLANETSHINE - Way to NowhereSALE FREUX - VindilisRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURITAS VIRGINUM - Décennie de SouffranceAN AUTUMN FOR CRIPPLED CHILDREN - The Long GoodbyeMACABRE OMEN - The Ancient Returns

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

ANGMAR - Zurück in die Unterwelt NACHTFALKE - Wotan's ReturnFINSTERFORST - Wiege der FinsternisMOONSORROW - VerisäkeetSOLBRUD - VemodVALLENDUSK - VallenduskDRAUTRAN - Unter dem Banner der NordwindeSKYFOREST - UnityWOLVES IN THE THRONE ROOM - Two HuntersORAKLE - Tourments & PerditionOCTOBER FALLS - The Womb of Primordial NatureODELEGGER - The Titan's Tomb

Autres chroniques