WINTERFYLLETH

The Threnody of Triumph

En quelques années à peine d'existence (à ce jour en 2012), les Anglais de WINTERFYLLETH ont su se faire un nom dans la scène, grâce à un Black Metal très racé, assez pagan et lorgnant volontiers sur les atmosphères propices à mettre en scène Dame Nature. Depuis leur premier album en 2008, tous les deux ans ils ressortent un nouvel opus. Après The Mercian Sphere, qui constitue à ce jour leur meilleur album, on attendait de pieds fermes ce 3e opus.

Ce sera la déception qui l'emportera. Non que ce nouvel essai musical tombe à l'eau, le travail est là, nous allons le voir, mais parce qu'il ne touche pas comme il aurait dû. On reconnaît bien le style de WINTERFYLLETH, assez aérien mais pas assez mélodique, cette fois-ci presque plus atmosphérique que pagan, qui s'étale sur plus d'une heure de musique, mais il ne convainc pas assez musicalement pour emporter les suffrages inconditionnels de l'auditeur. Autrement, le boulot formel nous gratifie de cordes (très présentes sur certains morceaux de l'album au passage), de guitare sèche, de structures peaufinées et aérées dans lesquelles les breaks succèdent intelligemment aux passages plus « violent ». Mais on attend désespéremment que l'avion décolle et que de belles mélodies prennent le relais. Plus ça avance et plus j'ai l'impression que la musique de WINTERFYLLETH se rapproche de celle de leurs compatriotes (même s'ils restent dans la catégorie supérieure à mon sens) de WODENSTHRONE, eux aussi chez Candlelight, et chez qui aussi on regrette le manque d'inspiration et de mélodie, de riffs, marquants.

Visuellement, c'est simple mais efficace : à l'image de la pochette (un peu trop terne pourtant) et malgré un logo trop « crayonné », ils nous présente un assemblage de bien belles photos de Nature un peu forestière et montagnarde (dont les mauvaises langues diront qu'ils n'ont certainement pas dû les trouver en Angleterre !) encadrées dans chaque page du livret par des reliures esthétiques qui font toujours leur effet sur un album de Black Metal. Le concept est donc respecté à la lettre, d'autant que l'ambiance suit aussi (c'est l'une des qualités du groupe), avec ses envolées lyriques et ses chœurs.

Une déception certes, comparée au potentiel du groupe, mais un bon moment à passer quand même en compagnie de la Nature !

par Baalberith, le 12/10/2012

D'autres albums de Black Metal pagan recommandés

HIMINBJORG - Where Ravens FlyHIMINBJORG - In the Raven's ShadowHELHEIM - Av Norron AettNYDVIND - Eternal Winter DomainAGALLOCH - The MantleBATHORY - Blood Fire DeathBELENOS - Chemins de souffranceBELENOS - SpicilegeBILSKIRNIR - WotansvolkPANTHEON - Draugrs DaugDARKESTRAH - The Great Silk RoadHEGEMON - Contemptus Mundi

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

BURZUM - Hvis Lyset Tar OssCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysFINSTERFORST - ...Zum Tode HinTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthKHORS - MysticismVALLENDUSK - Black Clouds GatheringEVILFEAST - Lost Horizons of WisdomCATAMENIA - Location : ColdNJIQAHDDA - Nji. Njiijn. Njiiijn.THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritCEREMONIAL EMBRACE - Oblivion

Autres chroniques