WINDSWEPT

The Great Cold Steppe

WINDSWEPT est le projet de quelques membres expérimentés de la scène ukrainienne, que l’on retrouve notamment dans DRUDKH et BLOOD OF KINGU, ainsi que dans HATE FOREST. Il va sans dire qu’avec ce curriculum vitae, il est presque logique que ce premier album du groupe (comme par hasard signé par le major français Season of Mist) doit beaucoup aux groupes précités.

En effet, il est impossible de ne pas reconnaître la patte de la nébuleuse DRUDKHHATE FOREST dès les premières notes de l’album. Les riffs sont cycliques et durent au sein de structures toutes en longueur, basées sur une mélodie directrice imposante. Les riffs changent peu au fil du morceau, mais quelques breaks permettent d’offrir des nuances structurelles très appréciables qui encouragent d’autant l’attention de l’auditeur.

On reste dans du Black Metal atmosphérique à n’en point douter, mais les mélodies sont quand même bien présentes et mises en avant, au sein d’un rythme globalement bien soutenu, à peine coupé par quelques breaks judicieux. Bien sûr, la linéarité est totalement controlée, principalement parce que la maîtrise du style est sans faille et que l’inspiration est d’un très bon niveau. Chaque morceau possède ainsi sa - et souvent ses - mélodie accrocheuse. Quant à la voix, c’est celle de Roman Sayenko, qui malgré la ressemblance ne s'occupe pas des voix dans DRUDKH. On est donc loin de la voix grave si particulière de HATE FOREST, rassurez-vous (ou pas) !

Côté visuel, c’est le calme plat. Déjà, la pochette est un peu trop sombre pour que l’on devine vraiment de quoi qu’il s’agit (certainement une steppe enneigée à la lecture du titre, mais le bout de forêt à droite ne correspond pas vraiment) ; le digipack n’offre de surcroît aucun livret, aucune photo, aucune parole : rien. C’est tout noir ! L’ambiance n’a rien d’exceptionnel, mais le concept Nature reste perceptible, surtout quand on est habitué à l’approche des autres projets des membres du groupe.

C'est au final une vraie réussite ! Alors que DRUDKH déçoit ces derniers temps et que HATE FOREST n’est plus, WINDSWEPT apparaît comme l’album qu’on attendait ! C’est juste dommage que l’album n’atteigne pas les 34 minutes…


par Baalberith, le 26/07/2017

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ASMUND - Песнь кровиVINTERSORG - Ödemarkens SonMENHIR - ZiuwariCOSMIC CHURCH - YlistysSUMMONING - With Doom We Come THUS DEFILED - Wings Of The NightstormULG - WindarkTOBC - What It's like to Be UndeadPLANETSHINE - Way to NowhereKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitSALE FREUX - VindilisENSLAVED - Vikingligr Veldi

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesAGALLOCH - The MantleTHY SERPENT - Forests Of WitcheryTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsTHE CALL - The CallPAYSAGE D'HIVER - Paysage d'HiverCEREMONIAL EMBRACE - OblivionEVOHE - Tellus MaterCATAMENIA - Location : Cold

Autres chroniques