WINDBRUCH

No Stars, Only Full Dark

Né en 2009 avec un premier album intitulé Collision of the Worlds, le one-man-band russe WINDBRUCH nous offre en cette année 2014 son deuxième opus d'une durée de presque 50 minutes. Peu d'antécédent pour le géniteur de ce groupe, mais le niveau est pourtant bien là dans un style somme toute très conventionnel.

Le style est plutôt atmosphérique, sans surenchères de claviers pourtant, et la maîtrise de l'ensemble est tout à fait intéressante. No Stars, Only Full Dark a souvent un petit quelque chose de certaines formations, à commencer par COLDWORLD en un peu moins immersif. Cependant l'appui des guitares est par moments à ce point visible qu'on aurait tort de le cataloguer dans le pur atmo. Il ne faut pas rechercher le développement instrumental et la technicité, WINDBRUCH se complaît au contraire dans un Black Metal simple, doté d'une construction musicale épurée. Parfois un peu répétitive, celle-ci ne lasse pas et va à l'essentiel sans oublier les rebondissements réguliers et les breaks. Le rythme est lent, sans passages rapides, afin de suivre l'effet escompté. L'effet général est là : les compositions montrent des mélodies marquées, ce à chaque morceau, et une inspiration globalement de qualité. Certains reprocheront le style un peu puéril dans l'approche de cet album (cf. 3e morceau), mais il est évident que cette musique est à réservé à un public averti.

Bien que très simpliste, la pochette possède malgré tout un rendu non négligeable. C'est bien dommage que le reste du livret et de l'album ne soit pas du même acabit. En effet, On retrouve le même type de surimpression en noir et blanc sur chaque page, mais avec diverses images sans réelle homogénéité thématique. L'auteur nous précise que la démarche volontairement cosmique de cet album traite des rapports de l'homme et de la Nature, ce qui explique les images, mais la mise en scène aurait pu être plus pertinente. Reste que l'ambiance générale est agréable bien que plus vraisemblablement sombre et mélancolique qu'autre chose. Elle touche ainsi suffisamment, notamment grâce aux quelques nappes de claviers bien insérées dans les structures musicales, les passages d'ambiant et quelques voix claires. La subtilité est belle et bien là !

Au final, voilà un album assez simple, mais efficace, bien fichu, doté de mélodies reconnaissables. Les fans du style apprécieront !

par Baalberith, le 25/03/2014

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

SAD - Abandoned and ForgottenSALE FREUX - Adieu, vat !SKYFOREST - AftermathVIOLET COLD - AnomieWOODS OF DESOLATION - As the StarsAUGURE FUNEBRE - Au travers des forêts profondesHYPOMANIE - Calm Down, You Weren't Set on FireOWL'S BLOOD - Cold Night of MeditationDODSFERD - Cursing Your Will to LiveSAD - Devouring the DivineSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidTRNA - Earthcult

Autres chroniques