WARWULF

Forgotten Dreams of a Lost Empire

Notre scène Française, en plus de sortir des choses de qualité, a été une source non négligeable d'influences, on ne compte plus les groupes s'inspirant des Légions Noires et surtout de MUTIILATION, je pense à ARKHA SVA ou des groupes comme VROLOK par exemple. Mais la scène Toulonaise a aussi sa part de gâteau, entre les SARGEIST et compagnie. Ici je vais parler de WARWULF, one man band américain dont l'unique but est de produire un Black Metal dont chaque note suinte la dévotion et l'hommage aux glorieux KRISTALLNACHT / SEIGNEUR VOLAND.

J'ai découvert le groupe avec cette démo Forgotten Dreams of a Lost Empire, et pas besoin de vous dire que l'effet a été instantané, c'est pile ce que je recherchais au moment de la découverte (et que je recherche toujours d'ailleurs…). Un true Black metal des plus crus et haineux mais qui possède un sens du riffing mélodique à toute épreuve. Des riffs simples mais inspirés, ah putain oui ils sont inspirés, quelle dévotion totale à Satan, le Reich, la guerre, les loups !
Des mélodies qui glissent sur l'âme de l'auditeur comme la lame du couteau sur sa peau, ça tourbillonne, ça enivre, ça transporte littéralement. Impossible de rester dans la réalité lorsque l'on écoute un tel chef d'oeuvre.
Chef d'oeuvre… Ouais j'assume, j'en rajoute un peu mais, cette démo est un pur bijou, un des meilleurs trucs que j'ai écouté dans le genre, le type a absolument tout compris à ce style de Black Metal, chaque note aurait pu être pondue par ses modèles. Bien qu'il ne les surpasse pas il leur rend un hommage fier et convaincant !
Du grand art, le type derrière WARWULF est un activiste totalement dévoué à l'art noir, ça se sent et ça fait hyper plaisir à entendre…

Voilà, ça fait un peu chronique de groupie mais je me devais de faire partager mon ressenti à propos d'une telle tuerie, aucun titre n'est à jeter hormis peut être l'intro et l'interlude qui servent a rien (on aurait eu des vrais morceaux à la place j'aurais pas dit non !). A ajouter aux 3 tueries que compte cette tape, une excellente reprise de "Aigle Conquerant - Titus Victorieux" de vous savez qui, qui n'a pas grand chose à envier à l'original, la flamme est la même, et on tient là une offrande qui frôle la perfection! (Avis totalement subjectif, vous êtes prévenus.)

par Placenta, le 14/11/2011

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyCAVERNE - Chants des Héros OubliésSLAEGT - IldsvangerKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004PAGAN HELLFIRE - In Desolation, in RuinsFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...DER STÜRMER - Transcendental Racial IdealismSVIKT - I Elendighetens SelskapMARTIRE - MartireSAD - Abandoned and ForgottenINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult

D'autres albums d'ambiance NS recommandés

HOLDAAR - Year 120-thBILSKIRNIR - WotansvolkDER STÜRMER - Transcendental Racial IdealismGAUNTLET'S SWORD - TheosophyARYAN ART / FUROR - SplitDER STÜRMER / TOTENBURG - Si Vis Pacem, Para BellumWOLFNACHT - Project OrdensburgWSCHOD - O Dumie, Sile i OgniuM8L8TH - Nepokolebimaja VeraNITBERG - NagelreidPIAREVARACIEN - If No SunCRIPTA OCULTA - Ecos dos Dólmens Esquecidos

Autres chroniques