VULPUS

Certitude

Combo portugais parfaitement inconnu, VULPUS sort une première démo en 2014, puis signe sur le label chinois Pest Productions pour sortir son premier album en 2017. En effet, la musique des Portugais convient très bien à ce label, bien qu’ils n’exploitent absolument pas le style shoegaze.

Certitude est en effet un Black atmosphérique et mélodique utilisant chaque instrument de manière équilibrée. Il n’y a pas ici d’invasion d’atmosphères, ni d’envolées lyriques de guitares. Les structures sont travaillées sans être trop fouillées et surtout bien maîtrisées, servies par un son de qualité qui conserve pourtant un aspect charnel indispensable à la plupart des groupes de Black Metal. On y décèle des influences post-Black qui, sans être vraiment prononcées, se marient bien avec l’approche mélodique et atmosphérique générale. La voix, un peu égosillée par moments, devient plus classique à d’autres moments et s’autorise quelques passages en clair pas forcément très bien fichus, mais qui ne choquent pas pour autant. La construction musicale est assez variée, privilégiant tour-à-tour le blast ou le mid-tempo, offrant quelques breaks marquants et un intérêt poussé pour le rythme lui-même. Le travail de la batterie est en effet un élément central de la musique, même si elle n’offre aucun exploit technique particulier.

Difficile de mettre des influences sur cette musique finalement très équilibrée : elle n’est pas forcément originale, mais n’a rien de cliché. Elle est agréable, mais manque pourtant d’inspiration. Les passages de voix Black puissants - hélas pas assez présents - ajoutent un élément mélioratif évident à la musique, mais il manque des mélodies percutantes pour faire la différence.

Le visuel est assez proche de celui d’ARREBOL, signé sur le même label : un simple digipack, sans livret, qui s’ouvre en triptyque avec des pages cartonnées tout de noir vêtues, homogènes dans leur rendu, dans un contraste noir-gris un peu poussé qui lui donne un côté un peu éthéré. Le concept est visiblement cosmique, bien qu’à l’image de la pochette rien ne soit parfaitement clair. L’ambiance parvient difficilement à rendre compte d’un concept, même s’il se dégage des atmosphères agréables de cet album.

Cela reste un peu court, l'album n’atteignant pas les 39 minutes - d’autant que le dernier morceau n’a aucun intérêt : 9 minutes d’ambient en gros - la musique offerte ici est pourtant intéressante, bien fichue et suffisamment appréciable pour ne pas être oubliée. On attend la confirmation avec le prochain opus.


par Baalberith, le 27/12/2017

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsNAGELFAR - Hünengrab im HerbstKVIST - For Kunsten Maa Vi Evig VikeLUNAR AURORA - Ars MoriendiLUNAR AURORA - Elixir Of SorrowLUNAR AURORA - AndachtSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Dol GuldurSUMMONING - Nightshade Forests

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

GERM - WishKESTREL - Weather EyeJANVS - VegaTHE RUINS OF BEVERAST - Unlock The ShrineSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumFURZE - UTDMISOGI - Tofotukami WemitamafeALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimSOLEFALD - The Linear ScaffoldNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutSEELENTOD - The Ageless Dynasty

Autres chroniques