VESPERIAN SORROW

Stormwinds of Ages

A une époque où le Black Metal symphonique de qualité est quasiment mort, VESPERIAN SORROW fait office non seulement de vétéran, mais aussi de rescapé. Il aura fallu 6 ans et quelques déboires à nos Texans pour le rappeler à la communauté Black Metal, mais le principal est là : un album de pas moins de 57 minutes d'une musique toujours dans la veine du bon vieux VESPERIAN SORROW que l'on connaît depuis maintenant la fin des années 1990, mais avec la qualité en moins...

En effet, nous sommes ici en terrain connu, car si avec les deux premiers albums le groupe a essayé de chercher ses marques et se fixer un style, il semble qu'il l'ait définitivement trouvé avec son 3e album Regenesis Creation, qui reste à ce jour (2014) peut-être ce qu'ils ont fait de mieux. C'est-à-dire ? Un Black Metal bien produit et techniquement sans faille, au sein duquel deux axes sont privilégiés : la symphonie et la mélodie des guitares. Là, il y a du boulot ! Les claviers sont polyvalents, tantôt en accompagnement atmosphérique, plus souvent en proposant de véritables envolées symphoniques qui ne font pourtant pas dans l'orchestral. A côté, les guitares sont de qualité, les gars maîtrisent leur instrument, pas de doute, sans jamais pour autant souscrire aux sirènes de la démonstration stérile. Tant mieux ! La batterie martèle pas mal, le rythme est en effet assez soutenu tout en étant suffisamment varié, mais souffre d'un peu trop de « triggage » (ex : 5e morceau). Ca donne un côté assez peu organique qui participe à la modernisation de leur musique. C'est un peu dommage. Enfin, vu le style ça reste acceptable. Bref, il ressort de tout cela une musique assez complexe et fouillée dans laquelle heureusement la symbiose entre les différents instruments est suffisamment bien établie pour éviter l'ennui. Les structures musicales d'ailleurs bien travaillées (ex : breaks pas toujours très marqués mais judicieux) accompagnent des compositions globalement qualitatives, mais d'inspiration assez variables. Il en ressort quelques bons passages, mais il n'existe pas de morceau vraiment marquant. C'est un boulot qui manque ainsi d'un peu de rendu pour mériter une note plus avantageuse. Voilà bien le seul véritable défaut que l'on pourrait émettre à l'encontre de cet album.

Un petit mot sur le périmusical, comme d'habitude dans mes chroniques : rien de bien positif, mais rien de bien étonnant non plus. VESPERIAN SORROW ne nous a jamais habitués à du haut niveau question ambiance, style oblige. C'est encore le cas ici. Le concept est pour la 1ère fois peut-être assez visible (cf. la pochette), mais n'est que peu discernable au sein de leur musique. Du côté du visuel, c'est la même chose : le groupe n'a jamais brillé par le passé, bien au contraire, et si le niveau est meilleur sur cet album (notamment avec une pochette pour la 1ère fois valable et une homogénéité de tons bleu-nuits agréable), il reste insuffisant : il n'y a par exemple aucun livret et les pages cartonnées ne font qu'offrir les paroles des morceaux, sans rien de plus. C'est donc un minimum syndical si on peut dire.

Encore un bon produit à se mettre sous les dents, enfin pour les fans. Ceux qui sont un peu déçus de l'évolution récente de DIMMU BORGIR y trouveront peut-être de quoi compenser leur frustration.

par Baalberith, le 03/05/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MIST OF MISERY - Shackles of LifeMESARTHIM - AbsenceSKYFOREST - UnitySKYFOREST - AftermathGRIEVANCE - The Phantom NovelsWINDRIDER - To New Lands... ROTTING CHRIST - AealoCARACH ANGREN - Death Came Through a Phantom Ship NAZXUL - IconoclastCHTHONIC - Takasago ArmyCHTHONIC - Mirror of RetributionESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AFSKY - SorgMIST OF MISERY - Shackles of LifePESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyRUNESPELL - Unhallowed Blood OathRIENAUS - AamutähdelleSLAEGT - IldsvangerTHE WANDERER... - Aura NocturnalDUNKELHEIT - Mors AeternaNEKROKRIST SS - Der TodeskingNORMAN SHORES - Le tombeau de brumePESTILENTIAL SHADOWS - DepthsDARK SONORITY - Kaosrekviem

Autres chroniques