VEMOD

Venter på stormene

La Norvège n'est plus aujourd'hui (2013) ce qu'elle était, c'est certain, mais cela n'empêche pas ce pays de produire encore des albums intéressants. Dans le cas de VEMOD, il s'agit d'un duo qui n'est pas novice (bien que leurs projets ne soient pas forcément connus) qui sort ici son premier album, après pourtant huit années d'activité. Le style n'a rien de bien original, même si ce n'est pas trop dans la veine norvégienne traditionnelle...

En effet, le Black Metal atmosphérique présenté ici par VEMOD est compact et bien linéaire, élaborant des structures assez denses sur quatre morceaux d'une longueur toujours supérieure à 9 minutes. Ce Black Metal se compose de quelques lignes directrices mélodiques, noyées dans une production assez raw, et de claviers présents en plages atmosphériques d'appoint (qui peuvent parfois durer assez longtemps). Ces passages ambiant ont un intérêt assez limité (comme toujours), mais ils ont l'avantage ici de correspondre au style. On pense donc dans l'ensemble à quelques références telles que les Germains de KLAGE, de KARGVINT ou ceux de TRIST. La comparaison en est presque évidente, à ceci près que la musique de VEMOD dégage de réelles mélodies (au contraire de TRIST), qu'elle est plus compacte et dense que celle de  KARGVINT et qu'elle est plus audible et moins orthodoxe que celle de KLAGE. Finalement, le principal problème de cet album est que ce style dense qui enferme des mélodies cycliques et répétitives peut finir par lasser certains auditeurs. C'est d'autant plus vrai que si l'inspiration n'est pas absente de cet opus, bien au contraire, elle n'en est pour autant pas le fer-de-lance de leur musique. Mais ne soyons pas trop dur, les compères maîtrisent bien leur sujet et ont suffisamment de ressources pour tenir bien éveillée la grande majorité des fans du style !

Côté extra-musical, on est sur le « moyen plus ». Le pagaging de ce digipack est classique mais bien fichu. Cependant, au-delà de la présentation sobre et efficace, il n'existe aucun travail d'infographie (le livret est désespérément noir). Pour l'ambiance, elle est intéressante, bénéficiant du style atmosphérique choisi par le groupe, mais les efforts soulevés par le groupe ne permettent pas de proposer une immersion totale à l'auditeur.

Un album vraiment intéressant, qui plaira sans nul doute à beaucoup de fans, mais qui souffre d'un manque de rendu général inhérent au style choisi.

par Baalberith, le 03/05/2013

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

FROM THE SUNSET, FOREST AND GRIEF - ...Empty, Cold & Forgotten... BEHEMOTH - ...From the Pagan VastlandsANTLERS - A Gaze into the AbyssCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreABHOR - Ab Luna Lucenti, Ab Noctua ProtectiASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .ZURIAAKE - Afterimage Of AutumnBORKR - AmberASTRAL PATH - An Oath to the VoidLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnLUNAR AURORA - AndachtVIOLET COLD - Anomie

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DeparturePURE WRATH - Ascetic EventideSOLBRUD - VemodSOLBRUD - JaertegnSOLBRUD - SolbrudWINDSWEPT - The Great Cold SteppeENISUM - Arpitanian LandsENISUM - Samoht NaraULTAR - Kadath

Autres chroniques