UNREQVITED

Disquiet

Pest Productions fait partie de ces rares labels qui savent nous offrir continuellement un flot de bonnes découvertes issues de nulle part, c'est-à-dire qu’ils donnent leur chance aux groupes inconnus de se faire un nom. N’oublions pas que GHOST BATH a commencé chez eux avant de signer sur Nuclear Blast et que HERETOIR comme VALLENDUSK ont fini chez Nothern Silence. Pour UNREQVITED, un obscur one-man-band canadien, il s’agit ici de son premier essai, en l’occurrence un album de presque quarante-deux minutes.

Le style est indéniablement du Black Metal atmosphérique à tendance shoegaze, ce qui les empêche certainement du coup d’espérer viser des "majors", mais le groupe développe néanmoins un travail bien en osmose, à la fois des claviers et des guitares, au sein de structures simples mais dotées de breaks réguliers. En général, elles se construisent autour d’un fil directeur mélodique plus ou moins visible, mais tendent à s’en échapper fortement. Il en ressort une musique simple, mais assez subtile, aérée et pourtant suffisamment rythmée. La voix, bien Black, se pose intelligemment dans la musique et l’accompagne agréablement.

Hormis l’introduction qui débouche sur le premier morceau, aucun morceau n’est vraiment très inspiré. Pourtant l’ensemble tient bien la route même si les moins fans du style lui reprocheront une certaine linéarité. La durée des morceaux varie quand même de près de trois minutes à un peu plus de neuf, limitant de fait cette impression.

L’album se présente comme un digipack cartonné en triptyque, sans livret. Le carton est bien fait, l’ensemble est homogène, tout en noir et blanc, dévoilant des images de forêts et de cascade. Certes, il n’y a rien d’extraordinaire, c’est même un peu pauvre, mais le concept Nature et mélancolique est bien annoncé. Ce concept est tout aussi bien repris dans l’ambiance qui pourrait paraitre un peu soporifique et molle pour les moins habitués du style, mais qui devrait toucher ceux qui en ont l’habitude.

Un bon album, assez prenant et bien fichu dans le style. Il manque un peu d’approfondissement dans le rendu, mais l’ensemble est plus qu’honnête.


par Baalberith, le 28/12/2017

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ZGARD - ContemplationASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .SETH - By Fire, Power Shall Be...LUNAR AURORA - Ars MoriendiANTI - The Insignificance Of LifeFEN - The Malediction FieldsDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessTRYSKELLION - Sur Le Passage De L'AnkoùMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoWOLVES IN THE THRONE ROOM - Malevolent GrainEMYN MUIL - Túrin Turambar Dagnir GlaurungaTHY LIGHT - Suici.De.pression

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

PROPAST - Věstnik PreispodnjiSAD - Abandoned and ForgottenSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidCENDRES DE HAINE - Nihil MirariNOX ILLUNIS - In Sideris PenumbraEPHELES - Je Suis AutrefoisSENTIMEN BELTZA  - Zulo beltz eta sakon honetanOWL'S BLOOD - Cold Night of MeditationBLOOD STRONGHOLD - From Sepulchral Remains...MORTIFERA - IV: Sanctii tristhessBAISE MA HACHE - Le Grand SuicideSVIKT - I Elendighetens Selskap

Autres chroniques