UNHOLY MATRIMONY

Misologie

Que l’'on aime ou pas UNHOLY MATRIMONY, on doit être obligé d’'admettre que derrière le patronyme très slave de Vladimir se cache une personne qui a un certain sens, disons même un sens certain, de l'’art sous sa forme achevée. Car de sa musique à ses textes et en passant par le visuel : tout reflète une certaine conscience de son oeœuvre comme la constitution d'un tout. C'’est un point suffisamment rare dans le Black Metal pour être relevé comme il se doit !
Bref, une chose en entraînant une autre, on arrive à la critique musicale...

Je crois sincèrement que tous les fans du précédent opus ne devraient pas être déboussolés par cet album qui reprend le style pour l’'affiner, tenté soit-il qu’e celui-ci en avait vraiment besoin. Car en effet, le problème du précédent album était avant tout le manque d'’inspiration et c’'est bien la seule chose qui n’'a en effet pas été approfondie ici !
Musicalement, le rythme est bien soutenu mais pas vraiment de brutalité : une rapidité toute en finesse, avec une structure toujours bien complexe et non linéaire (ce qui est la marque de son style), dotée de pas mal de breaks et de rebondissements, bien que les morceaux ne se démarquent pas vraiment les uns des autres et que la boîte à rythme devient un peu lassante à la longue. Les guitares sont toujours bien expressives, ainsi que les claviers et les textes en français sont plutôt recherchés, ça aussi c'’est un plus et une nouveauté ! Il en va de même pour le rendu des compositions qui reste assez dérisoire dans sa globalité, même si certains passages plus subtiles sont plus accrocheurs (ex : début du 3e morceau) ; ils sont trop rares. Dans l’'ensemble, ça devient assez vite saoulant (ex : premier tiers du 5e morceau).

Côté ambiance, toujours bien difficile de percevoir quelque chose dans un style qui privilégie beaucoup trop la complexité au détriment de l’'émotion. Bon, ce n'’est évidemment pas nouveau !

On est obligé de reconnaître une certaine part de travail, dommage qu’il manque toujours le principal… : l'inspiration !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

ANOREXIA NERVOSA - DrudenhausEMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskDEATHSPELL OMEGA - KénôseOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireARTHEMESIA - Deus-IratusSIGH - Scenes from HellFANISK - NoontideLUDICRA - The TenantHÄMYS - AlkemiaDEATHSPELL OMEGA / S.V.E.S.T. - Split

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

F41.0 - BürdeDEAFHEAVEN - New BermudaKESTREL - Weather EyeCIRRHUS - CirrhusPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationCATACOMBES - "Le Démoniaque"GERM - LossGERM - WishMISOGI - Tofotukami Wemitamafe

Autres chroniques