ULUUN

Danke Dreiser !!!

Jeune formation francilienne, ULUUN sort ici son premier album après une démo en 2011. Pour l'instant sans label, il faudra se contenter d'une version digitale, chose hélas de plus en plus commune face à la surabondance des sorties actuelles. Remarquez, mieux vaut une bonne sortie digitale qu'une mauvaise sortie physique, ce qui est le cas ici.

ULUUN nous sert un black metal à la fois mélodique et atmosphérique, classique sur la forme et se permettant tout de même quelques originalités, mais aussi quelques égarements. Mélodique puisque certains plans sont proche d'un MORTIFERA par exemple, c'est-à-dire chargés de mélancolies mais avec classe, sans forcer la dose, et bien sûr des pics d'inspirations comme ces superbes solos sur « Désillusion » très bien mis en valeurs et enrichissant vraiment l'album. Atmosphérique avec cette filiation BURZUMienne évidente, même si l'approche est ici bien plus douce, parfois plus audacieuse, et me rappelle en fait les finlandais de RAATE, surtout sur les deux premiers titres (ce début de « L'étincelle » est exquis !). En tant que grand amateur de la formation, je ne peux qu'apprécier cette ressemblance.

Cependant, ULUUN pêche par une baisse d'inspiration sur la fin, avec des creux assez terrible dont cette pièce de fin inutilement étirée de 19 minutes intitulée « Sépulture ». La musique du groupe évolue alors vers quelque chose de plus tourmenté, plus expérimental — clin d'oeil à des influences hors-BM certainement  mais surtout bien moins prenant que les débuts. Inutile de dire que c'est assez difficile à digérer : très redondant pour pas grand chose, cette répétition a été pourtant bien mieux gérée avant sur « Désillusion », ici c'est profondément fade. C'est donc dommage de finir sur une note aussi faible vu la qualité du reste.

Bref, un bon album qui trouvera son public chez les fans des groupes sus-cités. Ceci dit, ULUUN gagnerait à s'améliorer sur certains points, les personnes les plus difficiles ou en manque d'originalité peuvent donc à mon avis passer leur chemin.

par Blaise, le 02/12/2014

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdVIOLET COLD - Sommermorgen (Pt. I to III)DRUDKH - They Often See Dreams About the SpringAFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSUMMONING - With Doom We Come SADNESS - LeaveZAKLON - Viatry Karacunavaj nocyULG - Windark

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

SAD - Abandoned and ForgottenSALE FREUX - Adieu, vat !SKYFOREST - AftermathVIOLET COLD - AnomieWOODS OF DESOLATION - As the StarsAUGURE FUNEBRE - Au travers des forêts profondesHYPOMANIE - Calm Down, You Weren't Set on FireOWL'S BLOOD - Cold Night of MeditationDODSFERD - Cursing Your Will to LiveSAD - Devouring the DivineSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidTRNA - Earthcult

Autres chroniques