TVANGESTE

Damnation Of Regiomontum

Il faut parfois aller chercher assez loin la musique pour trouver de bons albums. Après être tombé par pur hasard en 2000 sur un extrait en mp3 de TVANGESTE (à l'époque on ne les trouvait pas comme aujourd'hui !) et avoir contacté le groupe pour obtenir l'album, il m'a fallu alors contacter quelques labels en France pour promouvoir la sortie de cet album qui valait bien le coup.

En effet, la musique de ces Russes n'a rien d'exceptionnel, il s'agit de Black Metal symphonique avec un jeu de guitare assez simple et parfois hésitant, pour un résultat formel organique et d'ailleurs même un peu léger pour les ambitions musicales du groupe. Et pourtant la sauce prend dès le début, avec ce très bon premier morceau. Les mélodies sont en effet prenantes, les symphonies prennent bien et l'inspiration est là. On ne compte pas les bons passages dans cet album. D'ailleurs, toujours d'un point de vue formel, la construction musicale est bien plus qualitative grâce à de très bons breaks, de nombreux changements de rythme (pas très marqués mais intelligents), et un fil directeur qui se ressent à chaque morceau, même lorsque la durée est supérieure à 13 minutes (cf. 1er morceau). On notera la présence d'une petite introduction et d'une conclusion. A propos d'aspect formel justement, le jeu des guitares n'est pas du tout laissé de côté par celui des claviers, au contraire, cet album est un cas pas si courant que ça de Black Metal symphonique dans lequel les guitares ont le premier rôle, même si elles savent s'éclipser devant les claviers de temps en temps, ainsi que devant quelques cordes (violons et violoncelles). Une musique plutôt riche, donc, avec des ajouts de voix féminine très crédibles (chose rare dans le Black Metal !) et une voix Black est tout à fait intéressante pour le style. La boîte à rythme est bien programmée, ça ne nuit pas au style. Finalement, vous l'aurez compris, la maîtrise du style musical fait largement oublier les défauts formels.

Visuellement, cela manque clairement de contenu, mais ce qui est présent l'est de belle manière. A l'image de la pochette, les tons bleutés et sombres dominent l'ensemble du livret pour respecter la thématique païenne et sombre, presque mystérieuse, mise en avant. L'ambiance pourrait être meilleure, mais n'est pas mauvaise du tout ; bien meilleure sur certains passages il est vrai (notamment les breaks). Bref, dans l'ensemble, on n'est pas arnaqué par le produit.

Profitez de cet album sans rechigner, il vaut le détour malgré ses défauts !

par Baalberith, le 25/08/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

BAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesMIST OF MISERY - Shackles of LifeBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleMESARTHIM - AbsenceSKYFOREST - UnityMOONSORROW - Jumalten aikaSKYFOREST - AftermathEQUILIBRIUM - ErdentempelALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimMOONSORROW - VerisäkeetGRIEVANCE - The Phantom NovelsCHTHONIC - Takasago Army

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

ELITE - We Own the MountainsARCKANUM - KostogherKERMANIA - AhnenwerkETERNUM - Veil of Ancient DarknessFINSTERFORST - WeltenkraftHEIMDALLS WACHT - Ut de graute olle Tied - Deel IHEIMDALLS WACHT - Nichtorte....oder die Geistreise des RunenschamanenSELVANS - LupercaliaVINDLAND - Hanter savetFINNTROLL - Ur Jordens DjupORTHANC - L'amorce du DéclinKRODA - Schwartzpfad

Autres chroniques