TROLLFEST

Willkommen Folk Tell Drekka Fest!!

FINNTROLL a fait des émules, c'est certain et les Norvégiens de TROLLFEST (dont le nom est plus qu'explicite) en font partie, avec ce qu'il faut de potentiel pour intéresser l'amateur du genre. Après un premier essai en 2004, les compères d'Oslo reviennent avec leur premier album. Ne cherchez pas plus longtemps le fil conducteur de celui-ci, il est très simple : la bière et le délire !

De la première à la dernière note, donc, on le comprend et tous les délires sont permis, quitte à rendre musical quelque chose qui ne l'est a priori pas. Par exemple, sur le 3e morceau, TROLLFEST va jusqu'à imiter un chien qui chante (les aboiements sont mélodiques, si, si !). Vous me direz, les Pink Floyd l'avaient déjà fait avec un vrai chien, mais bon, quand même. En tout cas, malgré tout, ils arrivent à élaborer une musique dont les éléments Black Metal ne sont pas absents, loin s'en faut, jusqu'à la voix. La technique n'est pas toujours très bonne, notamment la batterie, mais rien de bien méchant, surtout pour le style. Les structures, très finntrolliennes également, se basent sur des morceaux courts et efficaces (tout comme l'album, qui n'atteint pas 38 minutes), additionnés de quelques samples révélateurs, d'accordéons (beaucoup même), de guitare classique, de chœurs païens et de quelques instruments bizarres. N'oublions pas la courte reprise de Grieg. Là aussi, rien de bien nouveau sous le soleil scandinave ! Malgré tout ce qu'on peut leur reprocher, ils arrivent pourtant à offrir une musique crédible et bien foutue avec ce qu'il faut de rendu, même si ça pourrait être encore mieux, par exemple en supprimant quelques passages un peu trop lourdingues.

Si musicalement il y a du potentiel, le problème est que le concept totalement anti-Black Metal ne prête pas à s'immerger dans leur univers, à moins d'être fan d'un monde bien particulier. C'est la grosse différence conceptuelle avec un groupe comme FINNTROLL, qui justement sait quant à lui utiliser le folklore et le « déchaînement des esprits » dans une optique conceptuelle fidèle à la tradition païenne et à une certaine forme de puissance. Le visuel, quant à lui, n'est guère mieux : pochette laide, livret sans travail (le fond de la pochette est ainsi repris à chaque page), aucune volonté de faire ressortir quelque chose de pertinent !

Un album intéressant donc, très particulier, qui ne plaira certainement pas à tout le monde, mais que les fans du style peuvent écouter...

par Baalberith, le 26/12/2013

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

HIMINBJORG - WyrdFINNTROLL - Ur Jordens DjupMISOGI - Tofotukami WemitamafeBLACK MESSIAH - The Final JourneySVARGA - Spirit of the LandBRAN BARR - SidhCONCUBIA NOCTE - Sekerou Peruna a Kladivom ThoraKRODA - SchwartzpfadBLACK MESSIAH - Sceptre Of Black KnowledgeBLACK MESSIAH - Oath Of A WarriorMANEGARM - Nordstjarnans TidsalderNOKTURNAL MORTUM - NeChrist

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

NUIT NOIRE - Fantomatic PlenitudeSEELENTOD - The Ageless DynastyAPOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeORTHANC - L'Âge de RaisonFURZE - UTDOLD MAN'S CHILD - Revelation 666 - The Curse Of DamnationSIGH - Imaginary SonicscapeDEATHCULT (Nor) - Cult of the DragonSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumENSLAVED - Axioma Ethica OdiniTERRODROWN - Colonize And RegulateNAGELFAR - Srontgorrth

Autres chroniques