TODESWEIHE

Necronomicon Ex Mortis

TODESWEIHE est un groupe allemand en semi-activité constante depuis plus de 10 ans. 3 demos, 3 splits et 1 EP, mais aucun album jusqu’à ce jour.
 Beaucoup sont du coup passés à côté de leur musique jusqu’à maintenant, mais ils ont l’occasion de se rattraper avec cette compile de 70 minutes en 13 titres. On y retrouve leur deuxième demo de 2004 (Titres 1 à 5), leur EP (Titres 6 et 7), le split avec LEICHTENGOTT (Titre 8), une reprise de « As Flittermice As Satans Spys » de DARKTHRONE puis 4 versions live dont une reprise de VON (« Von »).
 Les reprises, la pochette et les partenaires des splits sont suffisamment explicites pour comprendre à quel genre de musique on a affaire. TODESWEIHE aurait pu opter pour le nom DUNKLEN THRON, personne n’aurait été plus choqué que ça tant l’ombre des célèbres Norvégiens plane d’un bout à l’autre de cet album. Les morceaux ont été conçus avec une fidélité sans faille envers DARKTHRONE, et totalement assumée. Difficile dans ce cas là de parler de plagiat, c’est plutôt une histoire de transmission de style et de reprise de flambeau, comme beaucoup d’autres groupes contiuent de perpétuer la tradition depuis des années.
Bon, parmi tous les clones, TODESWEIHE n’est cependant pas dans le peloton de tête. Ils parviennent bien à reproduire les ambiances de leur modèle, mais on reste loin des frissons procurés par des classiques comme « In the Shadow of the Horns ». Certains diront que vu la tronche de DARKTHRONE ces dernières années c’est tout de même appréciable et ils se délecteront peut-être de ces titres...
Personnellement, ils me laissent une impression mitigée. La leçon a bien été apprise, et on se retrouve immergé dans les ténèbres assez facilement, surtout parce que la production est dans le ton et que l’imitation est fidèle jusque dans les vocaux et les accords des instruments mais voilà, le manque d’accroche empêche les morceaux de rester en mémoire et on n’a pas nécessairement envie d’y revenir.  C’est en fait le problème global de toutes les compositions proposées : le plaisir est là, mais il n’est qu’instantané et il s’estompe rapidement. C’est le genre de groupe auquel on peut donner la palme du meilleur DARKTHRONE-like de la semaine, mais qui ne sera plus qu’un souvenir un peu flou dans 2 mois.

par Sakrifiss, le 19/05/2011

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyPHLEGEIN - From the Land of DeathDELETERE - Les heures de la pesteSLAEGT - IldsvangerOLD WAINDS - NordraumCAVERNE - Chants des Héros OubliésKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004KAEVUM - NaturFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...PENDULUM - Les fragments du chaosULVEGR - Where the Icecold Blood Storms

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ANGELSCOURGE - Seraph ImpalerFÖRGJORD - UhripuuPHLEGEIN - From the Land of DeathFALLAKR - LVCLUCIFERIAN RITES - When the Light DiesRIENAUS - SaatanalleAEGRUS - Devotion for the DevilTHROMOS - HauresRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitCAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARKRISTA - The Evil Incarnate

Autres chroniques