THROMOS

Haures

Un groupe allemand qui joue dans la cours du Black Metal finlandais orthodoxe ? On avait déjà par exemple ENTARTUNG, mais dans une veine un peu plus policée. THROMOS joue quant à lui dans un registre plus charnel et cru, avec la dose de talent qu'il faut pour qu'on ne l'oublie pas. D'ailleurs, loin d'être un tout nouveau groupe, le duo allemand joue depuis 2005 et possède une discographie à ce jour (2014) bien chargée. Ce Haures est en fait le 4e album du groupe, après trois premiers essais ma foi très difficiles à trouver, tous étant en effet des autoproductions.

Un nom vient de suite à l'esprit, ce dès le premier morceau : SARGEIST. Difficile il est vrai de ne pas citer ce grand groupe lorsque l'on parle d'influences orthodoxes finlandaises chez un autre, mais franchement, de la voix à la musique, le rapprochement est inévitable. Riffs cycliques ciselés, voix criarde bien présente, son cru mais bien audible, mélodies cinglantes mais motrices et inspirées, tout est là. THROMOS n'a d'ailleurs pas à rougir de la comparaison tant il maîtrise parfaitement son sujet. Certes le Black Metal orthodoxe n'est pas le style de Black le plus difficile à faire, mais ça peut vite tourner au projet stérile et pénible sans rendu musical et sans une voix adaptée. Là, au contraire, les riffs sont bons (et d'ailleurs pas toujours forcément dans la veine des classiques du style finlandais, comme on l'entend par exemple dans le 3e morceau) et la structure peu linéaire hormis quelques passages et le jeu de la batterie à certains moments un peu répétitif. Chaque morceau apporte finalement son lot d'intérêt mélodique et respecte également le concept abordé, le tout sur plus de 54 minutes de musique.

A l'image de son concept et du « personnage » artistique, THROMOS ne fait pas dans le beau visuel travaillé mais dans le brut de décoffrage. Résultat : un livret cartonné agréable, mais une pochette sans intérêt et un livret 4 pages du même acabit. Ca a au moins le mérite d'être intègre et de respecter le concept sombre et satanique utilisé ici, répétons-le, concept qui rend très bien dans la musique, mais on pouvait espérer un peu plus.

Pas grand-chose à dire : du bon Black orthodoxe comme on les aime !

par Baalberith, le 09/09/2014

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

PROPAST - Věstnik PreispodnjiGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)CAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsSUBVERTIO DEUS - Psalms of PerditionDUNKELHEIT - Mors AeternaSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitSIELUNVIHOLLINEN - SyvyydestäHORNA - Sanojesi ÄärelleRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusGLORIOR BELLI - Meet Us at the Southern SignINFESTUS - E x | I s t

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

WINTER OF APOKALYPSE - Solitary Winter NightWARLOGHE - Womb Of PestilenceARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderARMAGEDDA - Only True BelieversHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistTORTURIUM - Misanthropic Angels Burning WindsOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusFANISK - NoontideABIGOR - Time is the Sulphur in the Veins of the SaintANTAEUS / KATHARSIS - SplitFREITOD - Possessed by the Horns of Terror

Autres chroniques