THROES OF DAWN

Binding Of The Spirit

Ce troisième opus présente un groupe qui a vraiment évolué, notamment dans la direction du sympho et au détriment un peu (hélas), de la mélodie. Si vous étiez fan du 2e morceau de l'album précédent, vous aimerez sans aucun doute cet album, mais si vous étiez davantage marqué par le 1er album, celui-ci risque de ne pas pleinement vous apporter ce que vous recherchiez chez THROES OF DAWN. Cette évolution était pourtant bien prévisible !

On constate une certaine baisse de régime dans le domaine de la technique, sauf pour le synthé, ceci dû évidemment à l'évolution continue vers toujours plus d'atmosphère. On peut d'ailleurs parler ici du premier véritable album de Black Metal atmosphérique de THROES OF DAWN, la mélodie étant définitivement reléguée (et non oubliée !) au second plan. Les claviers deviennent vraiment les maîtres d'œuvre de l'élaboration de la musique. Beaucoup de morceaux sont dans la veine de "The Weeper". Le troisième morceau aurait même pu sans problème être repris en version classqiue (orchestrale). Du gros boulot donc ! Mais c'est là peut-être un problème pour certains fans : les guitares pourraient être considérées comme trop mises en retrait par rapport aux claviers. C'est vrai que c'est dommage quand on connaît le niveau des guitaristes. Bon, ça reste quand même du TOD, et on a le droit à quelques très bons passages de guitares, notamment en guitare sèche. Le batteur est aussi très timide, mais encore une fois, cela reste logique au regard du style très atmosphérique de cet album.

En analysant la structure de l’album, on constate qu'il n’y a pas d'intro, mais une conclusion, d'ailleurs très discutable car complètement dissonnante par rapport au reste de l'album : elle renvoie à un concept un peu "spatial" alors que le concept de l'album est résolument orienté vers la Nature. La structure interne des morceaux est un peu plus simpliste, mais elle reste parfois très bonne (cf. le premier morceau, le 4e ou le 7e). La voix ressort encore plus par rapport aux autres albums en raison de l'extrême non-violence des morceaux. Que de haine ! Que d'émotion ! Globalement, l'album est divisible en deux parties du côté du rendu des compos : les quatre premiers morceaux sont géniaux, un 5e très moyen, un 6e et un 7e bons (seulement!) et une conclusion donc un peu à part. Dans l'ensemble, magré cette hétérogénéité d'inspiration, c'est du haut niveau !

Fidèles à leur amour de la Nature, ils ont donc opté pour un concept et une ambiance très forestière, dans lequel l'automne semble posséder une place centrale. Il est sûr que le côté très atmosphérique du style ne peut qu'aider sur ce point, tout comme la présence, encore une fois, de belles voix claires. On est bercé du début à la fin, c'est génial. La libellule rappelle l'esprit d'une forêt et on la chevauche allègrement, mais le visuel reste encore une fois un point faible du groupe. Les tons rouges/orangés et verts ne sont pas très compatibles, et le travail général reste très moyen.

Voilà encore un très bon album qui n'est pas dépourvu de points faibles, mais qui reste de la grande musique pour tous les fans de Black Metal atmosphérique !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars MoriendiMISTELTEIN - Rape In Rapture

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DeparturePURE WRATH - Ascetic EventideSOLBRUD - VemodSOLBRUD - JaertegnSOLBRUD - SolbrudWINDSWEPT - The Great Cold SteppeENISUM - Arpitanian LandsENISUM - Samoht NaraULTAR - Kadath

Autres chroniques