THE WANDERER...

Aura Nocturnal

THE WANDERER... est un jeune projet australien dont les membres sont inconnus et souhaitent visiblement le rester : pas d'info ni dans le livret ni via le label ou sur internet. Pourtant à son écoute, la ressemblance avec les projets de Nightwolf ne fait aucun doute.

Qui est Nightwolf ? Simplement l'australien compositeur des projets ETERNUM et plus récemment BLOOD STRONGHOLD. Sorte de génie très productif sorti de nulle part qui a frappé très fort en 2012 avec le magistral Veil of Ancient Darkness et qui continue de surprendre sur la plupart de ses sorties. Cet homme est capable de produire une musique tant guerrière que contemplative du meilleur effet, digne des plus grands. L'influence GRAVELAND ne fait aucun doute, mais son utilisation particulière des guitares et du synthé en fait vraiment un cas unique de l'histoire du BM.

Plus étrange, cette démo ne paie vraiment pas de mine : une simple cassette tirée à 100 exemplaires et à la diffusion très confidentielle. Pourtant je ne peux m'empêcher de penser que si cette démo avait vu le jour 20 ans plus tôt, elle serait aujourd'hui un classique. Ce n'est pas impossible, rappelons que certaines démos l'on été rapidement, BEHEMOTH en 94 a bien écoulé 4000 exemplaires de  ...from the Pagan Vastlands à travers le monde, démo qui continue en plus d'être rééditée aujourd'hui. Alors bien sûr, j'ai conscience que les temps ont changé, mais quand on entend certains répéter que le BM est mort, c'est à se demander s'ils prennent le temps de s'y intéresser réellement... Mais je m'égare ! Parlons du fond.

Ce qui est appréciable ici c'est la fluidité de la progression, tout autant que la densité des compositions. Si certaines sorties récentes de ETERNUM / BLOOD STRONGHOLD souffraient d'une trop grande légèreté ou d'un manque de profondeur, ici ce n'est pas du tout le cas. La rythmique galopante est terriblement prenante (influence GRAVELAND oblige), la tension est permanente, la dominante sombre de l'ambiance apporte une gravité des plus estimable, sans compter cette solennité qui émane de chaque riff, ces arpèges d'une sensibilité à se trancher les veines, bref tout est d'un niveau tel qu'on ne remarque presque pas la quasi-absence de vocaux, seuls quelques murmures arrivent en fin de titre mais c'est tout, et c'est suffisant tant le reste est bon. Je préfère m'arrêter là et vous laisser le plaisir de la découverte, je crois que je pourrais en parler des heures sinon. 

En résumé, une démo superbe, 21 minutes qui s'écoutent d'une traite, voire en boucle. ETERNUM est l'un des projets les plus intéressant à l'heure actuelle, et tout ce qui gravite autour également, il faudra maintenant compter aussi sur THE WANDERER... . Je ne m'étend pas sur la démo de 2015 mais elle est tout aussi recommandable évidemment. On attend la suite avec impatience !

par Blaise, le 06/08/2015

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AOSOTH - IV - Arrow in HeartSETH - By Fire, Power Shall Be...MORTIFERA - MaledictiihHAKUJA - LegacyLUNAR AURORA - Ars MoriendiHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyKATECLYSM - Demo 2007OV HOLLOWNESS - DiminishedMORPHINIST - NebulaeMESARTHIM - AbsenceDEADWOOD - Picturing a Sense of LossULG - Windark

Autres chroniques