SVARTTJERN

Towards the Ultimate

 La nationalité norvégienne d'un groupe ne fait plus rêver grand monde. Mais même si cette scène a offert des hauts et des bas et qu'elle a du mal à proposer une réelle relève, il faut reconnaître qu'elle maintient un certain niveau, un savoir faire qui manque peut-être d'originalité, mais qui sait être efficace. SVARTTJERN correspond à cette description et vient grossir les rangs de ces groupes carrés et pros au son bien puissant. Par contre, on risque de les oublier assez vite.

 Le groupe est né en 2003 autour de 5 hommes. Parmi eux, il y a deux guitaristes (lead et rythm) car les riffs sont importants et le principal avantage de ces barbares fous furieux. Aux vocaux, on retrouve HansFyrste, connu pour assurer aussi ceux de RAGNAROK et à la basse un membre de SARKOM.

 Le line-up ne ment pas, tout le monde a compris que Towards the Universe fait dans un black qui démonte tout. Vous allez vous prendre 9 gros coups de pied au cul conseillés aux amateurs de DARK FUNERAL, SETHERIAL, CIRITH GORGOR ou les déjà cités RAGNAROK. Par contre les mélodies sont plus accentuées que chez ces derniers et il n'y a jamais de démonstration technique.

Alors au début, ça épate, ça époustoufle, ça décoiffe et ça édente même. On ramasse les dents que le son de la bonne grosse prod nous a fait sauter. Ah, oui, la prod elle est bien lourde et brute. Elle cache carrément les imperfections et lacunes des compositions. Le mauvais point c'est que l'illusion ne dure pas. Le plaisir ne dure que le temps de l'album et s'atténue à chaque écoute. On ne retient pas vraiment les refrains ou les soli, et on n'a pas nécessairement envie de réécouter l'album. Il devient juste 40 minutes de défouloir, un bon souvenir, ou « l'album de la semaine » avant d'être remplacé par un autre. 

par Sakrifiss, le 21/04/2012

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

AOSOTH - IV - Arrow in HeartCORPUS DIAVOLIS - RevoluciaANTAEUS - Cut Your Flesh And Worship SatanMARDUK - WarschauAMNION - The Return Of Total Desolation1349 - HellfireDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignMARDUK - FrontschweinFOLGE DEM WIND - Inhale The Sacred PoisonAD HOMINEM - Dictator - A Monument Of GloryOV HELL - The Underworld RegimeAIGRO MUCIFELAM - Lost Sounds Depraved

D'autres albums d'ambiance Nationaliste recommandés

ASKIVAL - EternityARSAIDH - RootsFORTERESSE - Crépuscule d'OctobreAUTARCIE / BAISE MA HACHE - Ultra-RuralAUTARCIE - Retour en crasseASMUND - Will

Autres chroniques