STUTTHOF

And Cosmos From Ashes To Dust...

Ce second album de STUTTHOF débute par une très belle intro et se conclut par une conclusion carrément phénoménale ! Le seul problème est qu'il s'agit de la BO de la 9e Porte de Polanski (!), donc forcément ça ne peut être que bien, surtout lorsque l'on se contente d'intégrer exactement les morceaux originaux, sans rien changer (raison pour laquelle je ne mettrais pas la moyenne à cet opus, car du coup on enlève près de 8 min. de musique, sans compter le principe du pompage total) ! Bref, la technique est un peu lamentable, ce qui n'est pas à l'image de cet album, même si après une seule écoute on ne peut s'empêcher d'être déçu... En effet, on enchaîne avec un deuxième morceau (le meilleur sans doute) bien bourrin et presque blindé de claviers. C'est de bon augure, mais le reste va vite perdre en intérêt : la musique s'essouffle dès le 4e morceau (le 2e et le 3e morceau étant d'un niveau vraiment intéressant), avec un style résolument trop linéaire à tous les niveaux, ce qui ne peut leur permettre de fournir un grand intérêt à l'auditeur non fan...

Musicalement, les Grecs de STUTTHOF jouent donc un bm atmo et linéaire, jouant sur un rythme tantôt rapide, tantôt plus mid-tempo, mais toujours avec une attention très soutenue pour les ambiances, ici occultes et sombres (par exemple avec quelques voix claires simulant presque une incantation).

Ajoutons à cela quelques mélodies guitaristiques, une bonne voix haineuse et quelques beaux chœurs féminins (s'ils ne sont pas pompés ?!), qui, mieux utilisés, auraient vraiment pu donner quelque chose ! Et cela se ressent dans l'inspiration, qui est du coup bien moins en valeur et appliquée : les passages à vide se succèdent un peu trop et il est nécessaire parfois d'attendre près de deux minutes avant de voir un rebondissement qui amène, comme la pluie de savane en fin d'été, un certain renouveau, mais de trop courte durée ! Côté visuel, il y a de la volonté, mais une technique vraiment pourrie qui vient tout détruire (rien que la pochette pixellisée à souhait le prouve) ; de bons posing mais des photos pas toujours très pertinentes, le tout dans un ensemble noir et blanc.

En définitive, un album moyen pour un groupe qui peut beaucoup mieux faire : un manque de finition, de travail ? Préférez-y le 1er album, il n'y a pas photo !

par Baalberith, le 04/11/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ASMUND - Песнь кровиVINTERSORG - Ödemarkens SonMENHIR - ZiuwariCOSMIC CHURCH - YlistysSUMMONING - With Doom We Come THUS DEFILED - Wings Of The NightstormULG - WindarkTOBC - What It's like to Be UndeadPLANETSHINE - Way to NowhereKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitSALE FREUX - VindilisENSLAVED - Vikingligr Veldi

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

TSJUDER - Desert Northern HellOV HELL - The Underworld RegimeGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)CAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsZERVM - Nihil Morte CertivmSUBVERTIO DEUS - Psalms of PerditionGORUGOTH - GorugothSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitCORPUS DIAVOLIS - RevoluciaRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusDODSFALL - Den Svarte Skogen

Autres chroniques