SOLBRUD

Vemod

Troisième album pour le groupe danois en cette année 2017, avec un line-up qui n’a pas changé depuis la formation du groupe en 2010, signe que SOLBRUD a conscience d’avoir atteint sa vitesse et son style de croisière.

La recette de SOLBRUD est en effet confirmée : un mélange subtil et plutôt intelligent de Black Metal mélodique et atmosphérique, où l’un des styles l’emporte parfois sur l’autre, variant la construction musicale et souvent soutenu par une puissance musicale pertinente. Le rythme change ainsi selon les passages, aidé par des breaks bien placés. Les morceaux, toujours longs voire très longs (c'est-à-dire souvent supérieurs à dix, et jusqu'à seize minutes), génèrent une musique intense mais aérée, parfois teintée de post-Black.

Le résultat est dans l’ensemble, et encore une fois, à la hauteur ! Certes, le rendu est un peu hétérogène et globalement inférieur aux morceaux des précédents albums, quelques courts passages à vide étant à regretter dans les parties calmes (ex : le passage un peu drone au début du premier morceau), parfois malheureusement un peu trop longues. Mais il y a également de bons voire de très bons passages. Plus généralement, le premier et surtout le troisième morceau, percutent vraiment moins que les deuxième et quatrième. La voix n’est pas omniprésente, mais se place toujours avec force et détermination.

Le visuel est en revanche clairement décevant. A regarder sur Internet, la pochette paraît de qualité, c’est certain. On y devine un paysage volcanique retouché en couleurs noir et bleu, d’un rendu appréciable. Hélas, en réalité, l’ensemble est un peu trop flouté (peut-être dû aux émanations thermiques du volcan, à moins que ce ne soit volontaire), mais surtout le packaging laisse à désirer. Il s’agit en effet d’un digipack qui s’ouvre en quatre parties, sans compter celle du centre, sans livret, où le bouton central qui tient le CD est en silicone. Celui-ci est particulièrement pénible lorsqu’il faut remettre le CD et exige un certain doigté. Vérifiez bien que tout est en place avant de ranger le digipack afin d’éviter que le CD ne tombe la prochaine fois que vous voudrez réécouter l’album ! Autrement, l’intérieur n’est pas déplaisant, bien que très noir et n’offrant que les paroles (mais de manière stylisée).

L’ambiance, quant à elle, toujours sombre et Nature, reste bien fichue et prenante, aidée par l’approche subtile et les atmosphères qui se dégagent tout au long des cinquante minutes de cet album.

Encore une fois un album de qualité pour un groupe qui ne saurait être plus longtemps ignoré de la scène !


par Baalberith, le 28/09/2017

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

SUMMONING - Oath BoundEMPEROR - In The Nightside EclipseBURZUM - Hvis Lyset Tar OssSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameDRAPSNATT - Hymner Till UndergångenSUMMONING - Old Mornings DawnLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta I: Fathers of the Icy AgeSATYRICON - The ShadowthroneHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...HECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent Massacre

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

FEN - The Malediction FieldsYE OLDE RELIC - The SeasonsWOLVES IN THE THRONE ROOM - Malevolent GrainFOREST OF FOG - NebelhymnenFIRN - Edge of Another WorldENNOVEN - RedemptionLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsWINTERFYLLETH - The Threnody of TriumphWINTERFYLLETH - The Dark HereafterMOONSORROW - Jumalten aikaTHE CALL - The Call

Autres chroniques