SOLBRUD

Solbrud

SOLBRUD est un groupe danois dont plusieurs membres sont davantage habitués au Metal généraliste qu’au Black Metal. Formé en 2010, cet album constitue leur premier et certainement dernier album signé sur le vieux label danois Euphonicus Records qui ne donne plus signe de vie aujourd'hui.

La musique des danois n’a rien de télescopée. Il s’agit certes d’un Black Metal plutôt mélodique, empreint d’éléments atmosphériques, comme il y en a souvent dans la scène Black, mais dans une approche bien plus travaillée et originale que la plupart des représentants du style. Solbrud est constitué en effet de quatre longs - voire très longs - morceaux (8 minutes à plus de 15) au sein desquels la construction musicale est particulièrement travaillée, non pas dans sa technique, mais dans le souci d’une variété assumée et maîtrisée. Beaucoup de breaks et de rebondissements, un peu de guitare sèche en aparté, mais aucune dissonance et aucune rupture de fluidité : le fil directeur mélodique est présent, mais pas forcément reconnaissable par un riff moteur en particulier. La technique instrumentale générale est appréciable, gage d’un groupe qui n’a pas découvert ses instruments la semaine dernière et, contrairement à ce que l’on aurait pu craindre, il n’y a pas beaucoup d’influences Metal généralistes à déplorer.

Tout cela ce n’est pas forcément gage de qualité dans le Black Metal, c’est certain, mais ici le résultat est probant. Certes le rendu reste hétérogène, car quelques morceaux de qualités (voire de grande qualité pour le troisième morceau) côtoient d’autres moins intéressants, mais dans l’ensemble on ne s’ennuie pas et rien ne vient heurter l’appréciation de l’auditeur lambda. La voix, de même, n’a rien d’extraordinaire, mais reste tout à fait honnête. Le pari est finalement tout à fait réussi.

Le produit développé ici est un digipack tout à fait classique, doté d’un livret de douze pages. Si le digipack lui-même est d’une qualité toute "clichesque", mais qui fait indéniablement son effet, on regrette que le livret ne suive pas : celui-ci est en effet tout noir, avec seulement quelques photos live pour accompagner les paroles. Bref, on a l’impression d’un retour aux mauvais exemples des années 1990. Le concept à la fois sombre et Nature est plutôt bien rendu, avec une ambiance tout à fait perceptible, confortée par quelques samples adéquats.

Un très bon album pour un début, qui présage d’un futur à suivre !


par Baalberith, le 21/08/2017

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgLOTH - ApocrypheSUNKEN - DeparturePURE WRATH - Ascetic EventideSOLBRUD - VemodSOLBRUD - JaertegnPLANETSHINE - Way to NowhereSALE FREUX - VindilisRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURITAS VIRGINUM - Décennie de SouffranceAN AUTUMN FOR CRIPPLED CHILDREN - The Long GoodbyeMACABRE OMEN - The Ancient Returns

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

PAYSAGE D'HIVER - Paysage d'HiverTHE CALL - The CallODELEGGER - The Titan's TombBURZUM - Hvis Lyset Tar OssBELENOS - KornôgSENTIMEN BELTZA  - PagopeanFIRN - Edge of Another WorldNORDWIND - Nordwind / Walk to the WoodsPOTENTIAM - BálsýnKHORS - MysticismYE OLDE RELIC - The SeasonsDRUDKH - Eternal Turn of the Wheel

Autres chroniques