SOJOURNER

Empires of Ash

SOJOURNER est un combo un peu particulier, regroupant cinq membres venus de plusieurs pays, dont l’Espagne, l’Italie et l’Ecosse, mené par le néozélandais Mike Lamb. Chacun des membres ou presque officie dans d’autres formations metalleuses et se sont regroupés dans ce projet signé pour son premier album sur Avantgarde.

Le résultat sur le papier, ou plutôt sur le CD, est une musique assez élaborée mais qui reste dans le style Black atmosphérique. On aurait assez facilement tendance à rapprocher la musique de SOJOURNER de celle de SAOR et ce ne serait pas faux, mais la musique de ce second est plus intense, rapide, charnelle et moins bien produite. Empire of Ash est en effet un album bien plus aéré, très bien fichu sur la forme, à la fois par la maîtrise technique et le son, pouvant flirter parfois avec quelques passages de BO de films épiques comme ceux de Peter Jackson (cf. quatrième morceau). Pourtant, le rendu sonore reste assez intègre, loin finalement des superproductions Metal. Un compromis donc pertinent !

Le rendu est pourtant loin d'être crédible : quelques voix féminines, de la flûte et un peu de piano, le tout très bien intégré dans une musique Black Metal homogène, mais vraiment peu inspirée. Rien ne ressort, même si tout est à sa place. Les claviers ne sont pas envahissants même s'ils dominent, et on apprécie difficilement les presque soixante minutes offertes ici : quelques bonnes mélodies très discrètes, aucun grand moment et peu de violence. Bref, c'est assez mou et ennuyeux.

Un tour par le visuel est indispensable vu le travail réalisé. Le digipack en carton glacé est d’un bel acabit, présentant une peinture évocatrice d’un château en ruine dans des tons de couleurs agréables dont la vigueur d’impression est de grande qualité. Le livret seize pages est du même niveau : non glacé, il combine le noir pour présenter les paroles et de belles peintures. On reconnaît Caspar David Friedrich et d’autres peintres romantiques. Bref, une réussite générale ! L’ambiance est presque aussi bonne : le concept épique est bien rendu, aucun doute.

Un bon album pour les fans du genre qui n'ont pas d'autre chose à se mettre sous la dent...


par Baalberith, le 15/02/2018

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdTHIASOS DIONYSOS - SatyrDRAUGNIM - Horizons LowBORKR - AmberOSCULUM INFAME - Dor-Nu-FauglithMOTHER DARKNESS - One Hundred Years of EmptinessAUSTERE / ISOLATION - BleakDRUDKH - Autumn AuroraKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitENTHRONED - Prophecies of Pagan FireERED WETHRIN - Tides of WarVINTERSORG - Ödemarkens Son

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

HYPERION - Seraphical EuphonyMACABRE OMEN - The Ancient ReturnsTRIUMPHANT - Herald the UnsungWYRMS - Morcar Satoric - Les VI Chemins du CrépusculeFHOI MYORE / WYRMS - Les Limbes Pourpres / Mehxôhorr - Les IV Dimensions CosmogoniquesILDRA - EðellandSA MEUTE - 50 contre 1ETERNUM - Summoning the Wolven SpiritNECROFEAST - SoulwindsTHIASOS DIONYSOS - SatyrHIMINBJORG - WyrdESCHATON - Unshaken

Autres chroniques