SLAGMAUR

Von Rov Shelter

SLAGMAUR… Difficile d’être passé aux travers des déclarations soit du label (Osmose), ou tout simplement du leader Aastselgribb. D’après eux, le groupe serait la nouvelle surprise de Norvège, le groupe qui était attendu comme le messie pour sauver la scène de sa décrépitude actuelle.
 Ces paroles sont particulièrement maladroites et casse-gueule. Imaginez un gobeur de flambies annoncer pouvoir avaler 100 de ses friandises en 10mn et n’y parvenir qu’en 12. Alors que ce serait déjà une performance (à la con), son annonce le fait passer pour un bouffon qui n’a pas réalisé sa promesse.

 SLAGMAUR souffre du même problème. Sa musique est effectivement originale et réussie, mais pas au point d’aller allumer un cierge à Lourdes… Où du moins pas encore, parce qu’on sent un réel potentiel qui s’affine au fil des albums et que ce sera peut-être le cas à l’avenir.
 Ce Von Rov Shelter de 33mn33 est à l’image de la pochette. Intéressant, bien pensé, mais imparfait, avec un petit goût de déjà-vu, de déjà entendu. Et ce déjà entendu, il suffit de lire une interview du groupe pour la confirmer : MAYHEM et BLUT AUS NORD. Ces groupes très éloignés ne sont pas cités comme influence, mais plutôt comme des modèles et c’est évident que SLAGMAUR en propose un mix. Il prend la haine et la froideur de l’un et les expériences torturées et sombres de l’autre… et ça marche bien. Et encore plus quand le groupe y rajoute une autre petite pincée de quelque chose. Du classique par exemple comme sur "Klokker Tramp". Les instruments à cordes ne sont pas là pour faire beau, pour faire tapisserie en introduction, conclusion ou autre break ! Non, ils se juxtaposent au reste pour offrir un chaos sonore jouissif. On peut ne pas adhérer, mais l'ambiance devient dans ces moments-là bien lourde et oppressante. Le résultats est le même sur «Ramaskrik», mais cette fois-ci grâce à des samples de cris et de voix. La tension atteint alors son apogée.
 Malheureusement, cette tension ne se retrouve pas trop sur les autres morceaux et certains passages n’ont carrément rien à proposer de plus. L’ensemble de l'album demeure alors correct. On comprend que SLAGMAUR a un potentiel prometteur, mais au bout de 3 albums, il serait temps de sortir le chef d'oeuvre annoncé. Pour l'instant, c'est le visuel et le livret qui font un sans faute. Les photos, les dessins, les paroles et les explications sur les intentions des maestros sont très travaillés. C'est un régal pour ceux qui aiment écouter en ayant un support sous les yeux.
http://www.myspace.com/slagmaur

par Sakrifiss, le 16/05/2010

D'autres albums de Black Metal avant-gardiste recommandés

ENSLAVED - RuunTHE SKADEN - You Will Hope I Had DiedBLUT AUS NORD - 777 - Sect(s)ENSLAVED - Axioma Ethica OdiniPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purARYOS - Maître des Dominations CérébralesGERM - LossPESTE NOIRE - Folkfuck FolieTRANSCENDING BIZARRE? - The serpent's manifoldFURZE - UTDLEVIATHAN (USA) - The Tenth Sublevel Of SuicidePSYCHONAUT 4 - Have a Nice Trip

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LORD BELIAL - Enter The Moonlight GateDISSECTION - The SomberlainDIAPSIQUIR - A.N.T.I.EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseSHINING - V - HalmstadFARSOT. - IIIIDARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkyDEATHSPELL OMEGA - KénôseSIGH - Infidel ArtOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - Soulblight

Autres chroniques