SKOGEN

Svitjod

Bien belle pochette que ce 2eSKOGEN ! Mais ne vous y fiez pas, c'est le masque qui cache le visage tuméfié, car ce 2e album de SKOGEN a tout de la belle apparence, un peu comme ce beau gâteau bien fichu sur tous rapports et qui révèle en réalité un bien mauvais goût lorsque l'on y a plongé les dents.

Ce deuxième opus n'a pas la saveur du premier qui était une bonne surprise pour ce petit label russe. Ici, c'est le règne de la mollesse et de la nonchalance. On y retrouve un bm assez soporifique duquel s'échappe quelques passages plaisants (presque tous sur le 5e morceau, le plus long, voire un peu sur le 1er), mais qui se borgne à dévoiler sur plus d'une heure une musique au final linéaire et inerte. Contrairement à ce que semblent penser certains groupes, le bm atmo (et ici plus particulièrement naturaliste, en tout cas sur une partie au moins des morceaux) n'est pas un style facile, bien au contraire. Il demande en effet une capacité réelle à développer des ambiances et des mélodies crédibles, à tenir un rythme assez lent sur des morceaux longs, et donc à travailler les structures pour éviter de lasser l'auditeur. Bref, ce n'est pas donné à tout le monde, et apparemment, pas à SKOGEN. Dans cet ensemble, on reconnaît l'influence de PRIMORDIAL (sur le 2e morceau c'est flagrant !) et quelques clichés du style pas forcément bien utilisés, évidemment. Cela montre que le groupe suédois a repérer les bonnes influences à retenir, mais n'a pas réussi à les réutiliser.

Difficile donc de ne pas décrocher au bout d'un moment, de ne pas oublier presque que l'on est en train d'écouter quelque chose. Les compos sont plates, manquent d'un relief mélodique qui boosterait l'intérêt de l'écoute, de quelques riffs bien fichus et des mélodies percutantes, d'une guitare sèche bien placée et intelligemment dirigée (ce qui n'est pas le cas de tous les passages qui lui sont consacrés ici (contre-exemple : milieu du 5e morceau)). Bref, cet album manque tout simplement de quelque chose à se mettre dans l'oreille ! Cela ne sert pas non plus l'ambiance qui est la seule chose à peu près correcte dans cet album, mais qui n'est pas non plus vraiment ensorcelante. Ce n'est pas cette voix trop grave et pas très expressive qui va arranger la situation...

Si vous ne connaissez pas le groupe, préférez le premier album sans hésiter !

par Baalberith, le 02/06/2011

D'autres albums de Black Metal naturaliste recommandés

OCTOBER FALLS - The Womb of Primordial NatureWOLVES IN THE THRONE ROOM - Two HuntersENISUM - Samoht Nara

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdBORKR - AmberDRUDKH - Autumn AuroraULVEGR - ArctogaiaAGALLOCH - The MantleNORDWIND - Nordwind / Walk to the WoodsALDA - :Tahoma:FIRN - Edge of Another WorldVALLENDUSK - VallenduskWINTERFYLLETH - The Threnody of TriumphGALLOWBRAID - Ashen EidolonWOLVES IN THE THRONE ROOM - Two Hunters

Autres chroniques