SILENCER

Death - Pierce Me

Le désespoir atteint un niveau supplémentaire avec cet opus d’une grande qualité où un black très bien maîtrisé, tantôt calme, tantôt plus bourrin est doté d’une voix particulièrement désespérante et plaintive. Certains trouveront l’œuvre un peu ennuyeuse voire agaçante au bout d’un moment et je peux comprendre, mais il n’en reste qu’il s’agit là d’un album original de par son style et son type et bien maîtrisé, ce qui n’est pas toujours le cas dans le Black Metal, loin s’en faut !

SILENCER , c’'est un black plutôt mélodique est musicalement très bien fait avec des riffs assez linéaires (parfois un peu trop quand même) et mélodiques qui accompagnent très bien une musique oscillant entre un côté calme, posé, et des passages plus intenses. Bref, un plus niveau construction musicale : si les structures restent assez classiques, il n’y a aucune linéarité à déplorer dans les structures musicales et le style présente ainsi une bonne variété musicale avec des changements de rythme bien présents. Une bonne maîtrise des passages rapides ou semi-rapides dans des morceaux assez longs voire très longs dans l’ensemble, mais c’est surtout dans les passages calmes en breaks (comme dans le morceau 1), où parfois un piano ou une guitare en arpèges, est accompagné(e) de cris et de gémissements, que la musique de SILENCER est la plus intéressante peut-être !
Dans la même veine, l’excellente outro bien lugubre parachève une conception globale de l’album qui est bien posé.
Pour ce qui est de la technique globale, rien d’extraordinaire mais ça suffit amplement au genre, on en demandait pas plus pour apprécier leur style à sa juste valeur.
De même pour les compos. L’ensemble est assez homogène et plutôt intéressant, même si c’est encore avec l’ambiance et le côté bien dépressif qu’il gagne le plus de points. A écouter dans le noir absolu ou coincé dans la cage d’escalier de votre immeuble (à défaut de cellule de torture), pour apprécier vraiment toute la souffrance qui se dégage de cet album.
Côté visuel, c’est assez soft, on s’en serait sans aucun problème douté, un peu dommage quand même, car il y avait quelque chose à faire avec un jeu de couleur sombre et le concept dépressif. D’ailleurs on sent un début de travail de ce côté avec le posing d’un des membres en fou mutilé…

Encore une fois : bravo ! En précisant que leur label affirme qu’il s’agit de leur premier…et dernier album : dommage !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGANTYR - UlykkeF41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumGRIFT - ArvetGRIFT - SynerANGELSCOURGE - Seraph ImpalerNUMENOREAN  - HomeDARKENHOLD - Memoria SylvarumDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreSARKRISTA - Summoners of the Serpents WrathASMUND - WillGOATMOON - Stella Polaris

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

BETHLEHEM - BethlehemPSYCHONAUT 4 - Have a Nice TripAUTUMN’S DAWN - Autumn's DawnGRIEFLOSS - RuinerTHY LIGHT - Suici.De.pressionMYRD - Myrd dig selvUR / SENTIMEN BELTZA / OSTOTS - SplitCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreXAOS OBLIVION - Desolation...FORGOTTEN TOMB - Songs To LeaveWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonLIFELOVER - Pulver

Autres chroniques