SIGH

Imaginary Sonicscape

SIGH a toujours été une figure de proue de la scène black metal avantgardiste. Depuis la sortie de leur premier album Scorn Defeat en 1993, marquant la signature de l'éminent groupe japonais sur le label Deathlike Silence, tenu par le folklorique Øystein Aarseth dit Euronymous qui mourra assassiné la même année, jusqu'à aujourd'hui, peu après la sortie de leur 8ème album, Scenes From Hell. Axé autour de 3 membres, Mirai aux claviers, à la voix et à la basse, Satoshi à la batterie et Shinichi à la guitare, les délirants nippons ont toujours su innover, se renouveler et surprendre leurs auditeurs même les plus fidèles. Après 4 albums orientés vers un black metal psychédélique teinté de heavy et de thrash, série terminée en beauté par le magnifique Scenario IV : Dread Dreams, le groupe délaisse presque complètement le style black metal, s'affranchit de toute barrière musicale et sort son chef-d'œuvre absolu, Imaginary Sonicscape.

Si l'exquise pochette, réalisée par Stephen O'Malley (Sunn O))), fondateur de Southern Lord Records) annonce bien la couleur, la musique présente sur cet album est cependant encore plus intense, plus bizarre, plus atypique, plus magique. Le riffing est en règle générale à situer du côté du heavy metal, comme SIGH nous en a souvent donné l'habitude. On pourrait même qualifier cet album de heavy metal symphonique et extrême, si le terme n'était pas si pompeux. Le point fort de cet album réside dans les claviers. Mirai a mis le paquet sur cet opus, sortant le magnifique Fender Rhodes, le classique mais très efficace Minimoog, ou encore le Hammond. Ces joyeusetés seront la marque de fabrique de SIGH sur cet album et le suivant (Gallows Gallery), apportant une touche unique à cet opus.

En résultent des compos totalement excellentes, à la fois entêtantes, rapides, efficaces et complètement barrées. « Dreamsphere (Return To The Chaos) »,  «  -Corpsecry - Angelfall », « Bring Back The Dead », ou encore le progressif « Slaughtergarden Suite », alternant passages supra-lourds, épiques, psychédéliques ... sont des morceaux que vous n'oublierez pas et qui resteront implantés dans votre tête des jours durant. Entre ces hymnes se nichent des bizarreries à situer du côté de l'expérimental. Des pièces comme « Sunset Song », alternant musique de plage et heavy sombre à la perfection, avec cet envoûtant Fender Rhodes et ce passage rappelant la musique de Rocky (ben ouais) ; le totalement barré « Nietzschean Conspiracy » sur fond de synthé d'un autre monde ; l'étonnant « Voices », batterie électronique, synthé et piano ; ou encore « Born Condemend Criminal », du SIGH version très épurée, aérienne, et en beaucoup plus lent... et au milieu de tout ça, un break, de l'air au milieu ces 80 minutes de folie, un énorme morceau de classique au piano écrit par Mirai, « Impromptu (Allegro Maestoso) ».

Imaginary Sonicscape est un peu le voyage au cœur du délire d'un aliéné. Mais un délire si beau, à vous faire tomber à la renverse. A la fois marqué par l'innovation, la relative facilité d'accès et des émotions sans précédents, cet album unique en son genre est bien entendu un incontournable, pour ne pas dire un des grands albums de la musique.

par Jankowitch, le 20/01/2011

D'autres albums de Black Metal avant-gardiste recommandés

LURKER OF CHALICE - Lurker Of ChaliceLEVIATHAN (USA) - The Tenth Sublevel Of SuicideJANVS - VegaABIGOR - Time is the Sulphur in the Veins of the SaintARYOS - Les Stigmates d'HécateARYOS / REGNANT AND THRALL - A Célébration to Lilith von SiriusARYOS - Prophétie AcideARYOS - Maître des Dominations CérébralesPESTE NOIRE - La Chaise-DyableWOODS OF INFINITY - Frozen NostalgiaWOODS OF INFINITY - LjusetWOODS OF INFINITY - Hejdå

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

OSIRION - ReconquistaAPOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeENSLAVED - Axioma Ethica OdiniPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purORTHANC - L'Âge de RaisonMANETHEREN - Solitary RemnantsPENUMBRA - EmanateVIOLET COLD - Desperate DreamsGERM - LossKHORS - ColdFURZE - UTDCATACOMBES - "Le Démoniaque"

Autres chroniques