SIELUNVIHOLLINEN

Syvyydestä

Peut-être avez-vous l'impression comme moi de voir Maxime Taccardi partout ces derniers temps, du moins sur des pochettes de BM. Il faut dire que ses travaux rencontrent un certain succès, mais pour votre serviteur ce n'est pas toujours l'extase, il y a un côté générique qui me refroidi avec le temps. Et bien j'aurais eu tort pour cette seule raison de me priver de cette réédition des démos de SIELUNVIHOLLINEN tant la qualité est au rendez-vous. Oubliez qu'on est en 2014, vous allez faire un bond de 15 ans en arrière, à l'époque des sorties de Kohti Yhdeksän Nousua et Haudankylmyyden Mailla.

Oui, on le remarque rapidement, SIELUNVIHOLLINEN a écouté HORNA plus que de raison. On pense à VITSAUS aussi, bref, on reste en famille. On peut presque se demander s'il n'y a pas des membres en commun puisque le line-up souhaite volontairement rester anonyme, bizarrement... En tout cas, sur la forme comme sur le fond, tout est là. La rythmique entrainante, les guitares bien en avant et le riffing typique, un côté assez épuré allié à une production légèrement brouillonne pour un rendu bien sale et noir de rigueur, qui sent bon le caveau. Sans oublier les vocaux dont la cruauté vous prend à la gorge dès les premières secondes de "Musta uni". Pas de doute, les types ont compris leurs modèles et s'exécutent à merveille.

Mais au-delà de l'hommage, la formation insuffle une bonne dose d'émotions dans ses riffs, donnant à ce bloc noirâtre et uniforme une certaine identité, pas forcément palpable au premier abord. Si bien que les riffs tourbillonnants de la plupart des titres vont vous hanter longuement après écoute, rendant ainsi progressivement chaque titre indispensable à l'ensemble, évoquant tour à tour haine, dégoût ou mélancolie profonde. Le 9e titre "Viimeinen valonlähde" et son riff d'intro semble par exemple tout droit sorti des débuts de KATATONIA et demeure terriblement touchant. Bref, SIELUNVIHOLLINEN, s'il n'a pas le mérite du nom le plus mémorisable, a au moins le mérite de faire une musique riche et intense dès le début, ce qui se doit d'être salué.

Une compilation que l'on écoute par curiosité, pour connaître un groupe jusqu'alors inconnu et qui se révèle d'une qualité et d'une sincérité profonde. Amateur de la scène finlandaise, vous ne serez pas déçu. Ô oui, vous ne serez pas déçu...

par Blaise, le 15/07/2014

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

ABSOLUTUS - Pugnare In Iis Quae Obtinere Non PossisCAVERNE - Aux Frontières du MondeNECROPOLE - OstaraASTHENIE - Oraison funèbre par le sang et la maladieELITE - We Own the MountainsRIENAUS - SaatanalleRIENAUS - AamutähdelleSENTIMEN BELTZA  - PagopeanOWL'S BLOOD - Cold Night of MeditationCAEDES CRUENTA - Skies DaimononPROPAST - Věstnik PreispodnjiDUNKELHEIT - Mors Aeterna

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AFSKY - SorgULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathDEADWOOD - Picturing a Sense of LossWHITE DEATH - White DeathDARK SONORITY - KaosrekviemMIST OF MISERY - Shackles of LifeAU CHAMP DES MORTS - Dans la joieEMPEROR / ENSLAVED - Emperor / Hordanes LandARKONA (POL) - LunarisURFAUST - Der Freiwillige BettlerURFAUST - Trúbadóirí Ólta an Diabhail

Autres chroniques