SIELUNVIHOLLINEN

Hautaruhtinas

Dans une scène Black finlandaise de plus en plus saturée, où les clones se multiplient plus que de raison, même en dehors du pays, SIELUNVIHOLLINEN arrive à trouver sa place, toujours soutenu par Darker Than Black et évoluant dans un style qui lui est propre, musicalement comme conceptuellement parlant. Pourtant, si les deux premières démos étaient enthousiasmantes, ce premier album est à mon sens décevant, pour plusieurs points.

Déjà, soyons clair, décevant ne veut pas dire mauvais. Non, cet album n'est pas mauvais. Il est juste dispensable, surtout par rapport aux réalisations passées du groupe. En réalité, son plus gros défaut se résume au fait qu'il perd beaucoup de cet aspect sombre, cradingue et spontané qui caractérisait la musique du groupe jusqu'alors. La place est ici clairement donnée au rendu accrocheur et « enjoué » — je ne vois pas d'autres mots — des compositions, ce qui reste admissible en soi, mais c'est regrettable que cela se fasse au détriment du reste. Adieu noirceur, folie, et cruauté dérangeante, vous nous manquez déjà. En fait, à part deux trois titres comme « Kammiooni hämärään » ou « Mustien aaltojen armoilla » encore dans cette optique, où l'intensité et l'inspiration surpassent les autres morceaux, on ne se retrouve qu'avec des titres basiques et peu consistants. L’ensemble est certes rythmé et entraînant, mais c’est à peu près tout, le groupe ne propose quasiment rien d’autre, et cette facilité lasse très rapidement, Croyez bien que j'en suis le premier déçu.  

Côté objet en revanche, aucun reproche, la sortie mérite d'ailleurs son format vinyle car il permet de bien se plonger dans l'artwork, dont la pochette arrière est tout aussi intéressante (ces loups terribles sortant de la masse). Le tout reste suffisamment personnel — chose souvent à double tranchant quand le style de l'auteur est aisément reconnaissable, ici Taccardi, mais certaines œuvres de Metastazis ou de Girrardi ont le même souci —  pour donner une véritable identité à l'album, ce qui est appréciable.

Bref, légère déception. A voir sur la suite, mais j’espère que le groupe n’a pas épuisé toutes ses cartouches et qu’il reviendra à l’assaut de manière plus convaincante. En un mot ? Sympa. Ça veut tout dire… 

par Blaise, le 28/01/2016

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

KAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)AUGURE FUNEBRE - Au travers des forêts profondesMAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral MightOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusDARVULIA - L'Alliance Des VeninsOSCULUM INFAME - Axis of BloodKHOLD - Mörke Gravers KammerKRIEG - The IsolationistGLORIOR BELLI - Meet Us at the Southern SignTAAKE - ...DoedskvadSIELUNVIHOLLINEN - Syvyydestä

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

DARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanSARGEIST - Satanic Black DevotionBEHEXEN - By The Blessing Of SatanDARK FUNERAL - Angelus Exuro Pro EternusSARGEIST - Disciple of the Heinous PathBEHEXEN - Rituale Satanum SARGEIST - Let The Devil InPLAGA - Pożeracze SłońcSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsTHROMOS - Haures

Autres chroniques