SHINING

II - Livets Ändhållplats

C'est après un premier effort d'une noirceur déjà spectaculairement étouffante, sorti un hiver plus tôt, que l'escadron suicide suédois revient nous hanter le temps d'un séjour en cellule d'isolement avec le terrifiant opus qui nous préoccupe ici : Livets Ändhållplats, soit en français "les lieux où la Vie même finit".

Ce voyage aux confins du désespoir débute avec des arpèges sinistres de guitare acoustique, bientôt remplacés par le bourdonnement distinctif des cordes électriques propre au son de l'entité. Pendant que les guitares lacèrent l'auditeur de leur trémolo continu, la basse ronflante et chaude jaillit comme des flots de sang des blessures fraîches. Si l'atmosphère est toujours aussi oppressante que sur l'album précédent, le groupe varie davantage les tortures auditives en proposant une piste d'ambient industriel tout à fait appropriée, et, comme cité précédemment, quelques touches de guitare acoustique. On reste néanmoins fermement ancré dans un Black poisseux, monotone et claustrophobe, au contraire d'un III - Självdestruktivitetens Emissarie qui prendra des tonalités plus dynamiques et bluesy que le groupe conservera pour le restant de sa carrière. Il faut saluer le travail de production, qui est ici tout simplement exceptionnel : les guitares semblent un brouillard sonore palpable fait de ténèbres langoureuses, la basse est sombre, caressante et suggestive, la batterie, élément très important dans la musique de SHINING, est mieux mise en valeur que sur I - Within Deep Dark Chambers et les vocaux rauques et torturés de Kvarforth sont parfaitement intégrés dans l'ensemble. En somme, ce second tome des aventures sanglantes des anti-héros scandinaves est une pure réussite, leur sommet pour cet humble chroniqueur.

Une écoute aux portes du sommeil, la nuit, seul dans le noir est vivement recommandée pour ce disque pour lui donner tout son relief cauchemardesque et pourtant terriblement séduisant ; un classique à posséder absolument pour toute personne malsaine.

par W.Whateley, le 21/06/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

FROM THE SUNSET, FOREST AND GRIEF - ...Empty, Cold & Forgotten... BEHEMOTH - ...From the Pagan VastlandsANTLERS - A Gaze into the AbyssCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreABHOR - Ab Luna Lucenti, Ab Noctua ProtectiASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .ZURIAAKE - Afterimage Of AutumnBORKR - AmberASTRAL PATH - An Oath to the VoidLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnLUNAR AURORA - AndachtVIOLET COLD - Anomie

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

STERBEND - Dwelling LifelessMYRD - Myrd dig selvUR / SENTIMEN BELTZA / OSTOTS - SplitBETHLEHEM - BethlehemXAOS OBLIVION - Desolation...DODSFERD - Spitting with Hatred, The Insignificance of LifeNEKROS MANTEIA - Deus OtiosusLOST INSIDE - Cold daysBE PERSECUTED - End LeavingTHE ARRIVAL OF SATAN - Vexing VersesLUROR - Cease To LiveLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal Absence

Autres chroniques