SETHERIAL

Hell Eternal

Une démo, un ep, un split, Nord, les Suédois de SETHERIAL ont sorti ensuite Lords of the Nightrealm, qui a orienté le groupe sur une voix brutale plus épurée et classique, mais avec un talent très moyen. Avec ce troisième album, Hell Eternal, le groupe fait mieux et va encore plus loin dans la violence et la brutalité pour offrir peut-être leur album le plus extrême à ce jour (2012).

Ainsi, pendant presque 41 minutes, les cinq compères nous offrent une musique puissante et incisive qui malgré tout, n'apparaît pas si extrême que ce qu'en disent certains. Je retrouve en effet personnellement un peu plus d'intensité dans leur premier album, dans un Panzer Division Marduk ou dans un Blood For Satan de (TRUE) BLACK DAWN, que dans cet opus. Il faut pourtant bien avouer que le rythme est très soutenu et que la violence est omniprésente. Les structures musicales sont quant à elles plus élaborées que dans un Panzer Division Marduk (est-ce seulement un challenge ?) tout en proposant, évidemment, une construction musicale à la hauteur du style brutal. Dans tout cet ensemble, il manque à SETHERIAL le talent suffisant pour créer des compositions inspirées et agréables ; il manque cette dose de mélodie que l'on retrouve chez certains groupes du même type (ex : DARK FUNERAL) ou albums du même type, et qui permettrait de soutenir le rendu de cette musique finalement bien fichue sur la forme mais qui pêche un peu par une linéarité musicale trop affirmée.

Visuellement, l'album ne s'embête pas trop : du noir, que du noir, avec quelques poses guerrières. En gros, voilà tout ce à quoi nous avons droit. Alors oui, c'est intègre et sobre, mais bon on peut faire mieux sans beaucoup (mais quand même un peu !) de travail en plus. L'ambiance, quant à elle, est acceptable pour le style, mais naturellement pas très explicite.

Entre le niveau de Nord et celui de Lords of the Nightrealm, Hell Eternal s'avère être un bon album de Black Metal brutal qui marque cependant les esprits davantage par sa maîtrise de la brutalité et de la violence que par l'inspiration de ses compositions...

par Baalberith, le 19/02/2013

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

DARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumSETHERIAL - NordANTAEUS / AOSOTH - Wrath Of The EvangelikumANTAEUS - Cut Your Flesh And Worship SatanNEGATOR - Die Eisernen VerseTSJUDER - Desert Northern HellAMNION - The Return Of Total DesolationAIGRO MUCIFELAM - Lost Sounds DepravedSARKOM - Aggravation Of MindSATYRICON - The Age of NeroMARDUK - Warschau

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AFSKY - SorgMIST OF MISERY - Shackles of LifePESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyRUNESPELL - Unhallowed Blood OathRIENAUS - AamutähdelleSLAEGT - IldsvangerTHE WANDERER... - Aura NocturnalDUNKELHEIT - Mors AeternaNEKROKRIST SS - Der TodeskingNORMAN SHORES - Le tombeau de brumePESTILENTIAL SHADOWS - DepthsDARK SONORITY - Kaosrekviem

Autres chroniques