SETH

L'Excellence

Alors que SETH avait obtenu la consécration avec Les Blessures de l'Ame et le titre très mérité à l'époque de "meilleur groupe français", il s'est vu obligé de le remettre en jeu et va pas tarder à se le faire chourer ! Bon, comme ils se sont fait connaître avec l'album précédent, quoi qu'il arrive par la suite, les fans sont à mon avis assez idiots pour ne pas rester critiques, comme c'est toujours le cas dans la musique.

Pour ma part, je vais verser une larme. Ca devient un groupe bien de chez Osmose quoi : sans saveur ! De bons musiciens bien techniques, de ce côté c'est mieux. Ca reste assez mélodique. Côté déception et bien notamment le départ (bien qu'il ne faisait pas vraiment parti du groupe) d'Arkdae (le Maître d'œuvre de Dark Sanctuary) qui fait que le groupe a carrément décidé de laisser tomber les synthés (soit-disant pour permettre à la brutalité de mieux s'installer, mon c*l ! Certes c'est plus brutal, mais c'est moins violent et haineux). Et alors commencer à mettre des samples nases comme au beau milieu de l'album, pour nous faire oublier l'absence de synthé, c'est assez navrant ! Et que l'on ne vienne pas me dire que sous prétexte qu'ils ont enlevé les synthés, je les casse, car allez voir les chroniques de TAAKE, DARK FUNERAL, CIRITH GORGOR (et bien d'autres) et vous verrez que je ne juge pas l'intérêt d'un album aux synthés, mais voilà les synthés faisaient partis de SETH et en leur absence, ils n'ont à mon avis pas réussi à combler le manque… Alors forcément, l'absence de synthé nuit à l’'ambiance, c'est sûr : c'est vraiment presque neutre ! Où est passé le rêve ??? C'est moins dense, moins abouti, moins travaillé.

Côté construction musicale, il y a encore des breaks et des rebondissements, c'est sûr, mais ça reste moins bon. Plus classique, mais peut-être un peu plus varié. Des morceaux également bien plus courts, vraiment dommage ! Pour la voix, c'est bien moins bon qu'avant, c'est clair. Et dire qu'il dit avoir atteint ce qu'il voulait avec sa voix, laissez moi rire ! Question paroles, c'est vraiment bien en-dessous de ce à quoi ils nous avaient habitué. Quelques mots qui ne veulent rien dire, limite rigolo, avec un mélange entre trois langues qui nuit à l'homogénéité du concept. On passe d'un morceau à l'autre sans s'en rendre compte, oubliant au passage le précédent, bon il y a bien quelques bons passages (comme "Bastard Beast" avec un peu d'acoustique et la fin du dernier morceau avec un court passage, le seul, de synthé), mais ils se comptent sur les doigts d'une main.

Pourtant il y a un seul très bon point, c'est le visuel. Superbe ! Du beau boulot ! La cover qui est vraiment sublime (un Faucon Noir qui ressemble à un pur cadavre !) et la pochette si parlante ! Et tout ce jeu de couleur bleu-noir : vraiment sublime ! De toute façon, je pense que même les synthés auraient eu du mal à cacher le manque évident d'inspiration sur l'album qui aurait dû s'appeler La Déception plutôt que L'Excellence ! Et oui, selon moi peut-être la plus grosse déception de l'année ! Espérons qu'ils vont se rattraper, mais j'en doute vu le chemin qu'ils ont emprunté...

par Baalberith, le 01/11/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

AFSKY - SorgLOTH - ApocrypheSUNKEN - DeparturePURE WRATH - Ascetic EventideSOLBRUD - VemodSOLBRUD - JaertegnPLANETSHINE - Way to NowhereSALE FREUX - VindilisRUNESPELL - Unhallowed Blood OathPURITAS VIRGINUM - Décennie de SouffranceAN AUTUMN FOR CRIPPLED CHILDREN - The Long GoodbyeMACABRE OMEN - The Ancient Returns

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AFSKY - SorgULG - WindarkRUNESPELL - Unhallowed Blood OathDEADWOOD - Picturing a Sense of LossWHITE DEATH - White DeathDARK SONORITY - KaosrekviemMIST OF MISERY - Shackles of LifeAU CHAMP DES MORTS - Dans la joieEMPEROR / ENSLAVED - Emperor / Hordanes LandARKONA (POL) - LunarisURFAUST - Der Freiwillige BettlerURFAUST - Trúbadóirí Ólta an Diabhail

Autres chroniques