SECRETS OF THE MOON

Privilegivm

Après une écoute de ce nouvel album de SECRETS OF THE MOON, je me suis dit que j’étais devant ce que l’on appelle « Un album qui se dévoile au fil des écoutes ». Un de ceux qui demandent du temps avant de livrer leurs mystères. Comme pour Fas - Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum de DEATHSPELL OMEGA ou Black Faith Inquisition de BLOOD STAINED DUSK, il fallait donner de sa personne pour en saisir la complexité. Je me suis donc plongé dans Privilegivm en l’écoutant tous les jours et à des moments différents. Et un miracle est arrivé : je suis devenu tellement familier de l’album que l’âme du groupe s’est matérialisée devant moi pour me faire un monologue impressionnant d’honnêteté. Je vous le retranscris :

« Sakrifiss ! Toi qui as osé écouter Privilegivm en boucle, tu mérites de savoir la Vérité. Suite à la relative popularité que nous a assuré Antithesis et son black moderne, nous nous sommes retrouvés dans une situation délicate de « groupe à suivre ». Malheureusement, le temps avait beau passer, nous n’avions plus assez d’inspiration pour sortir un album fort. Que devions-nous faire ? Cesser toute activité ? Attendre indéfiniment ? Nous serions sûrement tombés dans l’oubli. Nous en prenions déjà le chemin en plus. Alors finalement, nous avons eu des idées incroyables. D'abord, nous avions quand même deux titres corrects, bien entraînants et avec des riffs efficaces, alors nous les avons placés au début après une introduction bateau avec des chants grégoriens. Quand tu sais pas comment débuter un album, c’est la recette qui marche toujours. « Sulphur » et « Black Halo » font du coup notre fierté alors nous avons essayé de les allonger le plus possible avec des intros sans fin bien classiques. Qui viendra nous reprocher de faire apparaître les instruments un à un avant l’explosion musicale et puis d'appliquer un refrain sympa ? Comme ça, nous avons réussi à tenir 18 minutes.
C'est après que ça se corse. Ça ne suffit pas pour sortir un album, mais proposer un EP, ça aurait juste repoussé le problème ! Alors nous avons eu une idée de génie ! Vu que nous ne risquons pas de survivre encore très longtemps avec notre peu d’originalité, nous nous sommes dit qu’il fallait de suite chercher un nouveau travail et donner envie aux autres groupes de faire appel à nous pour leurs compos ! Et qui survit à la crise ? Qui arrive à faire du BM commercial ? SATYRICON ! Alors nous avons composé « I Maldoror », pour que Satyr n'hésite pas à faire appel à nous pour une suite à The Age of Nero ! Nous avons juste une crainte : qu'il nous accuse de plagiat...
Si ça lui plait pas, pas grave, nous savons faire d'autres trucs de fous ! Tu peux l’entendre sur « Harvest (I Forgive Myself / The Tree of Life / Exsultet) », nous sommes des dingues ! Nous pouvons te mélanger le BM à de la musique tribale et même à du rap. Les tamtam ou les voix saccadées, ça ne nous fait pas peur ! Bon, c’est vrai, nous avons un peu tiré sur la corde en laissant courir le morceau 13 minutes… mais pour être sincère, c’est notre deuxième idée géniale. Ayant conscience d’être tout bidons, nous avons joué la carte du complexe, les morceaux longs, ça donne l'impression qu'on a des trucs à dire, c'est une excuse imparable. Nous changeons le rythme en cours de route deux-trois fois, et hop on endort tout le monde.
Ensuite, pour les morceaux qui restent, là, nous étions vraiment à court de conneries alors nous avons improvisé des mélodies à deux sous puis nous avons fait comme d’hab’, enrober avec n’importe quoi : des voix claires nases et des breaks faciles. De toute façon, nous savons bien qu'après la première demie-heure, il ne reste plus grand monde à nous écouter... Celui qui s'y aventurera, c'est le gars qui a plongé la tête la première dans nos filets et qui y reste jusqu'au bout. Allez Sakrifiss, les secrets de la lune te saluent ».

Et puis la petite voix qui était apparue dans ma tête a disparu. Je me suis juré de ne plus retoucher cet album, car même si une dizaine d'écoutes rend les morceaux familiers, ça ne les rend pas bons. Privilegivm de SECRETS OF THE MOON, c'est tout pourri.

http://www.myspace.com/secretsofthemoon

par Sakrifiss, le 15/12/2009

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

ANOREXIA NERVOSA - DrudenhausEMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskDEATHSPELL OMEGA - KénôseOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireARTHEMESIA - Deus-IratusSIGH - Scenes from HellFANISK - NoontideLUDICRA - The TenantHÄMYS - AlkemiaDEATHSPELL OMEGA / S.V.E.S.T. - Split

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

LANTLOS - LantlôsENTARTUNG - KrypteiaDER WEG EINER FREIHEIT - UnstilleELDRIG - UrlagarneSOLSTAFIR - KöldHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaVARGNATT - GrausammlerFRIGORIS - Nur ein Moment...MESARTHIM - IsolateMESARTHIM - PillarsIN LUNA - Forgotten LivesASTRAL PATH - An Oath to the Void

Autres chroniques