SATYRICON

The Shadowthrone

Période faste pour Satyr en ce début des années 90. Entre 91 et 93, il compose à la fois pour le premier album de SATYRICON, Dark Medeval Times, et pour son second, celui-ci. Ces albums sortirons d'ailleurs la même année, contrairement à ce qu'on peut lire ici et là. Il compose en même temps pour son projet solo, WONGRAVEN, qui sortira son seul et unique album en 1995, et participe en plus à STORM, son projet commun avec Fenriz. Un seul album verra le jour, Nordavind, en 1995 également. En réalité, c'est même une période faste pour le black metal en général. Début de seconde vague oblige, la Norvège va vite se retrouver au premier plan de la scène, pas seulement pour sa musique d'ailleurs, grâce à une poignée de grands noms que l'on connait tous maintenant. Cet album est un témoignage de cette époque, et justifie la place du groupe dans la légende.

Sorti chez Moonfog encore une fois, The Shadowthrone est enregistré rapidement et sort moins de 12 mois après son prédécesseur. Le line-up change en revanche, en plus du duo Satyr et Frost, c'est Samoth d'EMPEROR qu'on retrouve à la basse et à la guitare, rien que ça. Ca annonce la couleur et effectivement, le niveau sera là.

Kampen mot Gud og hvite krist er igang !

Cette sentence de départ, nombreux sont ceux à l'avoir imprimé dans la tête. Immédiatement, on est happé par l'ambiance, la voix énervée de Satyr nous possède, les mélodies restent en tête. Les passages en voix claire sont du plus bel effet, et le clavier discret en fond soutient parfaitement l'ensemble. Ce "Hvite Krists Død" donne tout de suite le ton. Les guitares sont excellentes également, incisives mais aussi pleines d'émotions, la production aide beaucoup pour cet aspect d'ailleurs, un peu raw, bien d'époque. Les alternances avec la guitare sèche sont superbes ("Woods to Eternity"). Les nappes de clavier sont envoutantes et rappellent leur compatriotes d'EMPEROR à la même période, en moins poussé tout de même. La voix écorchée de Satyr n'est pas en reste non plus, même si elle manque peut être de profondeur. Quant à Frost, son talent n'est plus à prouver, ceux qui connaissent 1349 approuverons. Il faut pourtant reconnaître que sur cet album, il n'est pas à son maximum. Mais ses accélérations restent dévastatrices (sur "In the Mist by the Hills" par exemple) et sont toujours bien placées, surtout quand elles accompagnent un lead comme sur "Vikingland". Les sonorités médiévales du précédent album ne disparaissent pas complètement et sont aussi prenantes que précédemment, et ce ne sont pas les claviers à la fin de "Dominions of Satyricon" qui me contredirons.

Si je ne devais retenir qu'un seul titre, ce serait sûrement "The King of the Shadowthrone". La pièce maîtresse. Elle résume le mieux le talent du combo, à la fois vindicative et majestueuse, tout ce que je viens de décrire depuis le début est là ! Le final laisse sans voix et l'album pourrais s'arrêter ici. Le dernier titre est donc tout à fait approprié, un instrumental plutôt médiéval et à l'ambiance solennelle, faisant écho au précédent album comme à WONGRAVEN. Des sonorités auxquelles Satyr tenait à l'époque et qui ont forgé la personnalité du groupe.

En digne représentant des débuts de la scène Norvégienne, SATYRICON signe encore une fois un classique qui n'a pas volé son titre. Leur meilleur album à mon sens, le plus abouti. Certains vont lui préférer Dark Medieval Times, d'autre Nemesis Divina, et ils auront raisons également. Une période incontournable du groupe, assurément.

I am spirit

I am stone

And I am immortal

par Blaise, le 26/10/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

FROM THE SUNSET, FOREST AND GRIEF - ...Empty, Cold & Forgotten... BEHEMOTH - ...From the Pagan VastlandsANTLERS - A Gaze into the AbyssCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreABHOR - Ab Luna Lucenti, Ab Noctua ProtectiASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .ZURIAAKE - Afterimage Of AutumnBORKR - AmberASTRAL PATH - An Oath to the VoidLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnLUNAR AURORA - AndachtVIOLET COLD - Anomie

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedMGLA - With Hearts Toward NoneOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftCATAMENIA - Winternight TragediesTHUS DEFILED - Wings Of The NightstormVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterULG - WindarkWHITE DEATH - White DeathULVEGR - Where the Icecold Blood StormsDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeTOBC - What It's like to Be Undead

Autres chroniques