SATYRICON

The Age of Nero

Et voilà le nouveau SATYRICON. Avec lui, Satyr et Frost apportent une nouvelle pierre à l’édifice qu’ils construisent depuis 1990. A chaque sortie, ils avancent ineroxablement et polissent leur black metal pour le rendre de plus en plus sombre. On est donc loin de leurs débuts médiévaux et on ne retrouve pas les expérimentations et originalités de mi-parcours, comme sur Now, Diabolical finalement. C’en est une suite logique qui ne surprendra que ceux qui attendaient un miraculeux retour aux sources.

Les morceaux sont lourds et froids. Ils se différencient et se retiennent facilement car les refrains sont omniprésents. Une seule écoute suffit pour se mettre à fredonner « Commando – Stones in the water, Commando – The age of Nero », ou encore « My skin is cold, your skin is cold ». Si ces refrains se mémorisent,ce n’est pas parce qu’ils sont simplets ou « joyeux », mais parce qu’ils sont répétés à l’envi, tels des cutters affûtés qui s’abattent, sans cesse, encore et encore dans une plaie. On ne peut plus les oublier. SATYRICON fait tout de même encore appel à quelques artifices supplémentaires, mais d’une rareté qui frustre tant ils sont efficaces. Les choeurs sur « Die By My Hand » par exemple... bougrement réussis !

Seul le dernier titre est plus ambiancé. Le conquérant SATYRICON a battu ses adversaires et vient leur enlever leur dernier souffle en vainqueur sans pitié. Ce morceau a le même rôle que « To the Mountains » sur Now, Diabolical, mais en moins bon... Il est nécessaire pour clore la bataille, mais ne lfait pas forte impression.

SATYRICON ne sort pas l’album que tout le monde voulait, mais qui prouve qu’il a encore des choses à dire. Et même ceux qui n'aimeront pas la musique pourront profiter du superbe livret sobre avec de belles photos. En revanche, l'édition japonaise ne vaut pas le coup puisqu'elle ne contient aucun bonus, juste la biographie du groupe, l'opinion d'un journaliste et les titres traduits en japonais... 

par Sakrifiss, le 20/04/2009

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

TSJUDER - Desert Northern HellOV HELL - The Underworld RegimeSETHERIAL - NordDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignHAGL - IrminsulCORPUS DIAVOLIS - RevoluciaAMNION - The Return Of Total DesolationENSLAVED - BlodhemnAD HOMINEM - Dictator - A Monument Of GloryMARDUK - FrontschweinAOSOTH - IV - Arrow in HeartOCCULTUS - Inthial

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLORD BELIAL - Enter The Moonlight GateLUNAR AURORA - Ars Moriendi

Autres chroniques