SARKOM

Aggravation Of Mind

Après une seule démo 4 titres (que l'on retrouve ici), cette bande de fous furieux se lance dans un album de près d'une heure sous le label Twilight Distribution. Les norvégiens de SARKOM, formation peu connue, gagnent fortement à l'être car sans être la révolution absolue, Aggravation Of Mind est un album d'une grande puissance qui porte bien son nom !

La production chiadée nous offre une œuvre de pure démence servie par des musiciens talentueux : guitares aux textures sonores incisives et répétitives, une batterie furieuse qui vous martèlera la tête sans discontinuer, le tout au service d'un chant dysharmonique vomissant de toutes ses tripes sa haine envers l'homme. Si le cocktail que je viens de vous décrire vous allèche, il est à souligner quelques ratés qui viennent perturber cette ode nihiliste. Dans l'ensemble l'album est très bon, les 8 longs titres ont chacun leur charme (avec une préférence pour « The Chosen One » et « Aggravation Of Mind's Syndrome ») mais les véritables éléments positifs n'arrivent qu'après un premier titre assez décevant (un handicap majeur lorsque l'on mesure l'importance de l'entrée en matière) ainsi qu'un chant parfois inégal, en particulier lorsqu'il se lance dans de longues phrases. De plus, le titre 5 se voit accompagné d'un second chanteur : Renton, le batteur et bassiste du groupe qui se révèle meilleur que Unsgaard (le préposé aux vocaux). A noter la présence d'un morceau instrumental (« Inside The Memories ») à l'ambiance malsaine bienvenue, ultime rempart avant la déferlante finale... Celle-ci se fait d'ailleurs désirer quelques minutes durant l'impressionnant « Passion For Suicide » : en effet, c'est au moment où l'on s'y attend le moins que SARKOM décide de ralentir son jeu l'espace de quelques minutes avant de repartir de plus belle tout en s'autorisant des incrustations surprenantes : trompette et saxophone en petites touches légères qui n'arriveront pas à perturber la structure métallique. C'est enfin qu'arrive « Cryptic Void » qui sonne le glas d'une œuvre éprouvante.

Intelligente, violente, surprenante : Aggravation Of Mind possède de nombreux atouts pour imposer SARKOM comme un groupe à suivre de très près.

par DreamSquare, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

DARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumSETHERIAL - NordNEGATOR - Die Eisernen VerseDARK FUNERAL - Angelus Exuro Pro EternusOCCULTUS - InthialDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignAD HOMINEM - Dictator - A Monument Of GloryMARDUK - WarschauTSJUDER - Desert Northern HellAMNION - The Return Of Total DesolationAIGRO MUCIFELAM - Lost Sounds Depraved

D'autres albums d'ambiance Psychologique recommandés

THE SKADEN - You Will Hope I Had DiedLUDICRA - The TenantBLUT AUS NORD - 777 - Sect(s)CHROME WAVES - Chrome WavesINFESTUS - E x | I s tLUTOMYSL - CatharsisSHINING - VII: Född FörlorareARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtreANTI - The Insignificance Of LifeAMNION - The Return Of Total DesolationWOODS OF INFINITY - FörlåtPETRYCHOR - Effigies and Epitaphs

Autres chroniques