RAGNAROK

In Nomine Sathanas

Deux ans après son 3e album Diabolical Age, les Norvégiens de RAGNAROK reviennent avec un nouvel album plus cru, mais surfant toujours sur les mêmes bases...

En effet, les morceaux sont assez longs, ce qui tend à les démarquer des classiques du style, les riffs rebondissent dans des structures classiques mais maîtrisées, et accompagnées par une voix on ne peut plus banale. Bref, rien à déclarer d'important, sauf peut-être le jeu du batteur qui est varié et bien fichu et les guitares qui assurent une bonne technique, appropriée au style. Le rythme rapide, coupé par quelques breaks ponctuels, est un plus, c'est sûr, mais il échappe difficilement à une certaine linéarité musicale d'ensemble. D'ailleurs, il est difficile de ne pas trouver à redire à la répétition des morceaux, qui pourrait engendrer chez beaucoup une lassitude légitime. Le défaut n'est pas nouveau, RAGNAROK est coutumier du fait, mais sur l'album précédent existait une intensité musicale qu'on peine à trouver sur cet opus. Question rendu des compositions, l'ensemble est satisfaisant, avec quelques bons passages, mais rien ne ressort vraiment (hormis peut-être le 6e morceau grâce à sa mélodie récurrente accrocheuse). Pour les plus difficiles ce serait presque du fast-food Black Metal, c'est-à-dire du Black Metal pour ceux qui n'ont rien d'autre à se mettre sous la dent ; pour les fans du style, c'est assurément un bon album. La vérité est certainement entre les deux.

A remarquer quelques ressemblances avec TAAKE par moments (c'est particulièrement flagrant sur le 7e morceau), qui ne les « sauvent » pas pour autant.

L'effort sur le visuel n'est pas là : la pochette est bidon et le livret, bien qu'homogène, ne présente qu'un zoom très grossier de cette première avec quelques posing et paroles. Rien de plus ! Quant à l'ambiance, elle est là, c'est sûr, sans brio (mais elle est là) et dévoile un univers sombre et chaotique.

Un nouvel album qui confirme le potentiel de ce groupe sans le propulser au sommet. Il lui manque encore (et toujours) un peu plus d'inspiration, mais la deuxième moitié de l'album s'avère sur ce point meilleure que la première.

par Baalberith, le 01/05/2013

D'autres albums de Black Metal recommandés

KRIEG - TransientNATTFOG - Mustan Auringon RiittiNEHËMAH - Light Of A Dead StarDUX - VintrasIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismKAMPFAR - Fra UnderverdenenKESTREL - Weather EyeTAAKE - Noregs VaapenARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtreNUIT NOIRE - Infantile EspiegleryDIAPSIQUIR - A.N.T.I.NEKROS MANTEIA - Deus Otiosus

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

DARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanSARGEIST - Satanic Black DevotionFUNERAL MIST - SalvationDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderWARLOGHE - Womb Of PestilenceTSJUDER - Desert Northern HellBEHEXEN - By The Blessing Of Satan

Autres chroniques