PSYCHONAUT 4

Neurasthenia

Nous voilà donc en présence du troisième album (en cinq ans) de PSYCHONAUT 4, qui après une très courte coupure a repris du service. Quoi de neuf sous le soleil de Tbilissi ? Franchement pas grand chose : le groupe continue son bonhomme de chemin bon an, mal an.

Sur cet opus, qui mime en beaucoup de points les deux albums précédents, les références à LIFELOVER sont à nouveau inévitables, à la fois dans les vocaux et dans les mélodies de guitares. On a parfois du mal à distinguer le plagiat de l'hommage - c'est assez difficile à démêler mais néanmoins bien fait.

La production, elle est très propre : le son est considérablement arrondi et vraiment clair. La basse ressort particulièrement bien - par exemple sur l'intro de "Sweet Decadence". On sent également une très légère influence BETHLEHEM sur certaines pistes plus lentes ("Sleeping pills suck"), en particulier au niveau du chant - qui, faut-il le rappeler, reste un point fort de la musique du groupe. Quelques pistes sortent du lot à l'image "Death is a form of art" qui a le mérite d'être efficace et d'alterner les bons moments, en offrant de quoi headbanguer avec la lenteur requise par le style.

L'innovation viendra de rares incursions d'instruments plus surprenants, comme l'accordéon sur "Hangover". A part ça, si vous avez écouté les albums précédents vous ne serez pas dépaysés, et cet album souffre finalement des mêmes tares que les albums précédents, dont les chansons semblent rester coincées à un niveau de composition "intéressant mais sans plus". On retrouve globalement le même type de composition, et l'album dans sa globalité ne me paraît pas particulièrement mieux (ni foncièrement moins bien) que Have a nice trip (2012). Reste que dans le genre restreint de "clone de LIFELOVER", PSYCHONAUT 4 remplit tout à fait honorablement son office. On reste donc dans un agglomérat assez indistinct d'album en album, sans vraie révolution certes, mais sans effondrement total de la qualité non plus ; on a quand même légèrement l'impression de tourner en rond. 

Quand aux thématiques développées, elles sont classiques, quoique traitées avec une platitude qui force le respect : rien que les noms des chansons donnent le ton : "Hangover", "Too late to call an ambulance", "Bad Trip", "Thoughts of Death" : ne vous attendez pas à ressentir quelque chose des très profond en lisant une telle succession de poncifs. On relèvera la dernière piste qui est l'occasion de nous ressortir le moment sirupeux / voix claire / arpèges.

A noter enfin la spéciale du groupe qui commence à prendre le coup de main avec une pochette infâme, tout à la fois moche et incompréhensible. 

Tout ceci manque décidément de relief et de folie, mais ce n'est pourtant au point d'être complètement ennuyeux : Neurasthenia reste un album agréable, mais qui rate sa cible. Peut-être manque-t-il à cette album de PSYCHONAUT 4, à la différence des meilleures sorties de LIFELOVER ce je-ne-sais-quoi de supplémentaire, de sincérité, d'amateurisme peut-être, d'abandon, qui se retrouve dans le son, la production, l'imprévisibilité des structures musicales - bref un ensemble difficilement tangible qui fait parfois défaut à des groupes ou à des albums qui sont par ailleurs bons musicalement et auquel il ne manque au premier abord pas grand chose.


par obsoletedream, le 05/06/2017

D'autres albums de Black Metal avant-gardiste recommandés

LURKER OF CHALICE - Lurker Of ChaliceLEVIATHAN (USA) - The Tenth Sublevel Of SuicideJANVS - VegaABIGOR - Time is the Sulphur in the Veins of the SaintARYOS - Les Stigmates d'HécateARYOS / REGNANT AND THRALL - A Célébration to Lilith von SiriusARYOS - Prophétie AcideARYOS - Maître des Dominations CérébralesPESTE NOIRE - La Chaise-DyableWOODS OF INFINITY - Frozen NostalgiaWOODS OF INFINITY - LjusetWOODS OF INFINITY - Hejdå

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

XAOS OBLIVION - Desolation...MYRD - Myrd dig selvPSYCHONAUT 4 - Have a Nice TripNEKROS MANTEIA - Deus OtiosusLOST INSIDE - Cold daysAUTUMN’S DAWN - Autumn's DawnAUSTERE - To Lay Like Old AshesMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - FriTHE ARRIVAL OF SATAN - Vexing VersesWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonLUROR - Cease To LiveUR / SENTIMEN BELTZA / OSTOTS - Split

Autres chroniques