PSYCHONAUT 4

Have a Nice Trip

Derrière le nom étrange de PSYCHONAUT 4 se cachent cinq compères géorgiens (en tout cas pour cet album) qui ont décidé de composer un Black Metal avant-gardiste teinté d’influences Rock. Le résultat est donc évident d’un point de vue de l’originalité musicale mais, surtout, intéressant d’un point de vue du rendu musical, cela après seulement une année d’existence à la sortie de cet album.

Difficile de résumer la musique du groupe en quelques lignes. On se doute que l’approche est naturellement bigarrée et hétéroclite et on comprend d’ailleurs pourquoi le groupe est fan de LIFELOVER. Le rythme est varié, marqué par de nombreux breaks, et la musique également, avec des influences Rock, post-Black et Metal généraliste, parsemées tout au long des plus de 63 minutes de musique. On pourrait s’attendre à un résultat qui part un peu dans tous les sens, il n’en est rien. Au contraire, on se surprend à certains moments à subir une certaine répétition dans les mélodies principales, qui reviennent parfois un peu lourdement au sein des morceaux. Dans l’ensemble pourtant, la maîtrise musicale est suffisante pour offrir un rendu intéressant et plusieurs morceaux sont vraiment plaisants, même si le travail n’est pas forcément développé pour autant. L’effort formel reste timide avec une forte linéarité dans les passagesde batterie plus soutenue. C’est surtout l’originalité du choix des influences qui marque, non celle de la construction musicale.

D’un point de vue de l’ambiance, on se dirige vers quelque chose d’à la fois cosmique et dépressif, notamment en raison d’une voix criarde bien mise en avant. C’est assez bien réussi, mais il manque (comme souvent avec ce type d’album) d’une véritable assise conceptuelle. C’est d’autant plus vraique le visuel n’aide guère !

Un album vraiment très agréable, qui présente un bon potentiel, mais qui demande à être mieux maîtrisé pour être plus efficace. L’album a été édité à l’origine en cassette, mais le label Der Neue Weg l’a réédité en CD. Il est aujourd’hui (2015) malgré tout quasi-introuvable…

par Baalberith, le 27/10/2015

D'autres albums de Black Metal avant-gardiste recommandés

TRANSCENDING BIZARRE? - The serpent's manifoldORANSSI PAZUZU - VärähtelijäORANSSI PAZUZU - ValonieluENSLAVED - Axioma Ethica OdiniPESTE NOIRE - La Chaise-DyableARYOS - Les Stigmates d'HécateARYOS / REGNANT AND THRALL - A Célébration to Lilith von SiriusARYOS - Prophétie AcideGERM - LossSIGH - In SomniphobiaWOLD - FreermasonryWOODS OF INFINITY - Frozen Nostalgia

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

THY LIGHT - Suici.De.pressionGRIEFLOSS - RuinerLIFELOVER - PulverLYRINX - Nihilistic PurityLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceDODSFERD - Spitting with Hatred, The Insignificance of LifeCANIS DIRUS - A Somber Wind from a Distant ShoreSTERBEND - Dwelling LifelessNYKTALGIA - NyktalgiaNYKTALGIA - PeisithanatosBE PERSECUTED - End LeavingSILENCER - Death - Pierce Me

Autres chroniques