PROFANATICA

Disgusting Blasphemies Against God

Longtemps resté underground, PROFANATICA a acquis une « agaçante » renommée depuis quelques années et la sortie de Profanatatitas De Domonatia en 2007. Avec BLACK FUNERAL, le groupe fait partie des formations américaines les plus anciennes, les plus extrêmes et les plus intègres. Le temps n’existe plus pour ces blasphémateurs qui proposent toujours un black froid sans aucune émotion positive perturbatrice.

Ce nouvel album est toujours aussi sadique que les essais précédents. Pendant 10 titres et 40 minutes, nous sommes happés par une musique qui pourrait être la bande sonore idéale pour un documentaire sur les alligators. Ces reptiles sont des animaux solitaires qui n’hésitent pas à attaquer leurs confrères pour défendre leur territoire. Ils ont un corps lourd et lent qui les empêche de faire des mouvements inutiles, mais ils sont capables de bondir ou foncer brusquement pour attraper leur proie. Ils les gobent alors entièrement ou les entrainent dans les eaux pour les noyer. 

La musique de PROFANATICA convient parfaitement à cette description. Les ambiances sont lourdes et épient l’auditeur. Les morceaux prennent à la gorge sans laisser la moindre chance de survie. Violents sans aller dans la surenchère de rapidité d’exécution, ils sont formés de riffs où la mélodie est contenue, avec des instruments accordés de telle sorte que les ambiances restent sombres et vicieuses.  

Quant aux vocaux, ils sont caverneux, et lancé de façon machinale et inexpressive adaptée à la musique. Ils sont les crocs des alligators qui vous déchiquettent avec mépris. A la fin de plusieurs titres, le nom du suivant est ainsi craché comme s’il s’agissait d’un live, et ajoutent une impression de violence instantanée. Frissons à chaque déclamation : « Covered... in... black... shit » ! Alors qu’un autre groupe pourrait paraître ridicule en voulant se faire plus méchant qu’il n’est, PROFANATICA est terrifiant car il est crédible. Et c’est cette crédibilité qui est la plus grosse qualité de cet album. Vous allez devenir la proie de ces carnassiers, et sûrement pas éprouver du plaisir. Ce n’est pas l’objectif d’un tel groupe, qui est farouchement anti-chrétien de surcroît. Pour apprécier, il faut avoir envie de devenir un appât. Et même en appréciant, il est difficile d'écouter en boucle des ambiances aussi pesantes.

par Sakrifiss, le 23/12/2010

D'autres albums de Black Metal bestial recommandés

BEHERIT - Drawing Down The MoonREVENGE - Scum.Collapse.EradicationBLASPHEMY - Fallen Angel of Doom

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

DARK FUNERAL - Vobiscum SathanasDARK FUNERAL - Diabolis InteriumENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanSARGEIST - Satanic Black DevotionFUNERAL MIST - SalvationDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderWARLOGHE - Womb Of PestilenceTSJUDER - Desert Northern HellBEHEXEN - By The Blessing Of Satan

Autres chroniques