PEST (Swe)

Dauðafærð

Voilà un groupe qui aura été pour moi l'une des plus grosses satisfactions de l'année. Et ce grâce à cette réalisation, composée d'un seul et unique titre, " Lífit Es Dauðafærð " (du moins sur sa version cd, la version vinyl comportant le même titre à la seule différence d'être chanté en anglais), d'une durée plus que conséquente, à savoir vingt minutes. Exercice on ne peut plus casse gueule mais que PEST négocie parfaitement.

Revenons sur le groupe. PEST, que l'on prendra garde de différencier des autres groupes du même nom, par exemple finlandais ou allemand, est une de ces nombreuses formations adeptes d'un true black cru directement inspiré (on évite quand même le plagiat) du maître DARKTHRONE. Et les réalisations antérieures, même si elles sont indéniablement de très bonne qualité, voire même recelent d'excellents titres, souffrent de cet inévitable rapprochement qui, au delà d'une comparaison pas forcément en défaveur de PEST (surtout aux vues des dernières productions de DARKTHRONE), est un réel fardeau au regard d'une certaine originalité. Et bien que seulement séparés d'un an, la différence entre Desecration et Dauðafærð est d'autant plus marquante que le style est vraiment aéré. En effet, avec ce titre apparaissent des atmosphères bien moins primitives, plus élaborées, rappelant parfois dans la mélodie ce que peut réaliser un groupe comme NARGAROTH (en moins bien) depuis Rasluka Part II, ou bien ABYSSIC HATE, surtout dans cette utilisation de riffs froids, étirés et lancinants, même si le spectre de DARKTHRONE n'est jamais bien loin. Bercé par plusieurs changements de rythme, ce long titre n'est jamais, ô combien jamais pénible ou même inutilement redondant. La base rythmique reste cependant typique du true BM, à savoir jouant majoritairement sur le mid tempo. La voix de Necro est excellente, haineuse et rauque, et la production est plus que correcte pour le style.
Certes aux vues des références précitées, le groupe est loin d'être parfaitement original, mais PEST digère intelligemment ces apports et réalise ainsi un titre basé essentiellement sur l'ambiance et le feeling, choses indispensables lorsque l'on considère les vingt minutes du titres. Ce qui m'amène à me demander si ce n'est pas cet exercice qui a quasiment obligé PEST à changer sa manière de composer. Le prochain album, In Total Contempt, attendu pour bientôt (toujours chez No Coulour), confirmera j'espère l'évolution du groupe vers les hautes sphères du BM.

par Cweorth, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

KAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)AUGURE FUNEBRE - Au travers des forêts profondesMAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral MightOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusDARVULIA - L'Alliance Des VeninsOSCULUM INFAME - Axis of BloodKHOLD - Mörke Gravers KammerKRIEG - The IsolationistGLORIOR BELLI - Meet Us at the Southern SignTAAKE - ...DoedskvadSIELUNVIHOLLINEN - Syvyydestä

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

TAAKE - ...DoedskvadBEHEMOTH - ...From the Pagan VastlandsCATAPLEXY - ...Lunar Eclipse, Chaos To The Ruin...DARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkyDIAPSIQUIR - A.N.T.I.RIENAUS - AamutähdelleMESARTHIM - AbsenceMONARQUE - Ad NauseamDER WEG EINER FREIHEIT - AgonieGRAUPEL - Am Pranger...MOURNING FOREST / SAD - And Nothing Shalt RemainEMPEROR - Anthems To The Welkin At Dusk

Autres chroniques