PERISHED

Seid

2e et dernier album pour PERISHED, du moins à l'heure où j'écris ces lignes (2012). L'heure est clairement à l'ouverture musicale, pas forcément avec la réussite qu'on espérait...

Dans plus de trois quarts-d'heure de musique, le groupe nous dispense ici un Black Metal très empreint de Death voire de Thrash, bref c'est musicalement et à première écoute un certain retour en arrière dans le temps, à une époque où c'est plutôt à la mode. On ressent quelques influences à la new IMMORTAL alliée à des structures musicales assez proches de ce que l'on faisait au début et au milieu des années 1990. Mais à côté de cela, le groupe met en place une variété et une richesse musicale qui n'offrent aucune densité, mais qui joue avec les influences et les démonstrations. On le doit aux guitares, mais également aux claviers, plutôt présents et polyvalents. On le doit enfin aux ajouts de guitare sèche et d'accordéon. D'un point de vue musical donc le travail est là. Reste à le maîtriser correctement et à offrir en retour des compositions inspirées. C'est là que le bât blesse, car on a du mal à suivre un fil directeur dans leur musique. Il y a bien quelques bons passages et des mélodies intéressantes par moments, mais elles se perdent dans un ensemble finalement trop stérile. Aucun morceau n'accroche vraiment l'oreille dans l'ensemble et ça en devient parfois agaçant.

Du coup, l'ambiance pêche également un peu. Le concept aborde un paganisme nordique à la sauce épique, mais sans être absent de l'ambiance, il n'est pas assez bien mis en avant. De même, le visuel paraît à première vue bien crédible, mais le livret se contente de balancer des posing douteux du groupe sans rien apporter d'autre !

Un album assez bien fichu sur la forme mais qui aura finalement du mal à accrocher l'auditeur par sa volonté d'être trop consensuel sans y arriver : trop de claviers pour les fans old school, trop d'influences old school pour ceux qui aiment les claviers et trop de complexité pour ceux qui recherchent l'efficacité musicale des mélodies. Dommage !

par Baalberith, le 28/07/2012

D'autres albums de Black Death Metal recommandés

CRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made FleshLORD BELIAL - Unholy CrusadeVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterLORD BELIAL - Enter The Moonlight GateEVOHE - Tellus MaterSEELENTOD - The Ageless DynastyHYPERION - Seraphical EuphonyTERRODROWN - Colonize And RegulateBORGIA - Promo MMVIITHULCANDRA - Under a Frozen SunBESTIAL WARLUST - Blood and ValourDISSECTION - The Somberlain

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

AASKEREIA - Dort, wo das alte Böse ruhtGARLEBEN - HammoniaSELVANS - LupercaliaDOWNFALL OF NUR - Umbras de BarbagiaHEIMDALLS WACHT - Westfälischer SchlachtenlärmWINTERFYLLETH - The Mercian Sphere WINTERFYLLETH - The Divination of Antiquity FINNTROLL - NattfödFINNTROLL - BlodsveptHEIMDALLS WACHT - Der Untergang der alten Welt HEIMDALLS WACHT - Ut de graute olle Tied - Deel IFOLGE DEM WIND - Inhale The Sacred Poison

Autres chroniques