PENDULUM

Les fragments du chaos

 Les habitués de Postchrist se souviennent forcément d'APOPTOSIS, le groupe français qui a sorti son premier album fin 2008 et qui déversait un black / heavy de bonne facture très prometteur. Eh bien revoilà la même équipe de musiciens pour un projet bien différent et cette fois-ci accompagnée d'un autre chanteur : Errance de MIND ASYLUM.

 Comme la pochette le laisse deviner, Les Fragments du Chaos est un album direct et agressif bien loin du premier projet. Fini les rapprochements avec IMMORTAL, ici on trouve une synthèse, voire un instantané du black underground. On sent que les membres ont de nombreuses influences et qu'il tentent d'en garder le meilleur pour en faire une mixture idéale. Les formules sont donc bien connues mais elles sont tellement bien digérées qu'elles font immanquablement mouche, d'autant que le groupe ne devient pas le clone de tel ou tel classique.

 PENDULUM montre avant tout un fort respect pour le black norvégien et y puise ses bases, reproduisant des ambiances malsaines similaires. Mais la batterie est plus proche de la scène suédoise. Agressive et rentre-dedans, elle entraine les morceaux dans une tempête de sons dont la puissance n'a rien à envier à BLODSRIT ou ONDSKAPT, deux groupes qui portent eux aussi une grande importance à la clarté de la production. Le son est très audible et moderne et beaucoup de plans sont proches (première minute de « La Corde » par exemple).

 Il y a très peu de temps morts sur cet album, et dès la première seconde de « L'Acier » un cri de douleur vient nous torturer les tympans. L'agressivité commence tout de suite et il ne faut pas s'attendre à des introductions ou outro qui font retomber la pression. Il n'y pas d'artifices inutiles chez PENDULUM, mais il y a des sentiments, et là c'est à la scène française qu'on pense. Les changements de rythme, les légers breaks et surtout les riffs de guitares viennent rendre la musique tragico-intense. Car cet album agressif sue également la mélancolie et la déception. C'est particulièrement bien rendu sur « Le Poison » et « La Nature », les deux morceaux qui m'ont le plus marqués. Par contre, là encore, impossible de citer un groupe en particulier et les fans de CAINAN DAWN, ABIME, SORG voire REGNANT AND THRALL peuvent se sentir concernés. En fait tous ceux qui aiment l'équilibre entre la haine et l'amertume, l'agressivité et la sensibilité doivent se sentir concernés. 

 Les vocaux hurlés en français permettent eux aussi aux titres de gagner en intensité et ils conviennent bien aux ambiances torturées. Ils ont presque un côté LUTOMYSL tant ils parviennent à retransmettre des émotions négatives. Seulement, ils ne sont pas toujours audibles, et il faudra suivre les paroles notées dans le livret pour en profiter pleinement. Ils auraient juste mérités d'être mis plus en valeur sur certaines parties. Un peu comme chaque instrument en fait. Car je suis sûr que les morceaux auraient été plus impressionnants s'il y avait eu moins de respect d'équilibre entre les instruments. Le solo sur « Le Vide » par exemple, il est excellent, mais il aurait dû être plus en avant pour résonner fortement dans notre cervelle et ne plus la quitter. J'aurais aimé un peu plus d'effet comme à la fin de l'album où les instruments se taisent pour laisser place à la dernière tirade : « Je suis devenu fou ». Ça, ça marque ! Ça, ça reste en mémoire.

2012 commence en tout cas idéalement et le travail de composition de ce premier album est exemplaire. Il n'y a pas de déchet durant ses 40 minutes et seuls "La Poudre" et "La Folie" me marquent moins que le reste. En tout cas je conseille vivement l'acquisition de ces 8 morceaux qui reviendront encore me hanter dans le futur. 

http://www.lesfragmentsduchaos.fr/pendulum.php

par Sakrifiss, le 03/02/2012

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

WINTER OF APOKALYPSE - Solitary Winter NightBLODSRIT - HelvetshymnerLEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightWARLOGHE - Womb Of PestilenceMORKEKUNST - MørkekunstARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderARMAGEDDA - Only True BelieversHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensTORTURIUM - Misanthropic Angels Burning WindsDER STÜRMER / TOTENBURG - Si Vis Pacem, Para BellumODELEGGER - The Titan's TombFREITOD - Possessed by the Horns of Terror

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

WOLFSHADE - TroubleVEIL - SombreCOLDWORLD - Melancholie²DRAPSNATT - Hymner Till UndergångenDRAPSNATT - I Denna SkogFEAR OF ETERNITY - Toward the CastleDRAPSNATT - SkelephtFROSTSEELE - PrækΩsmiumSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidDEAFHEAVEN - SunbatherGERM - GriefHYPOMANIE - Calm Down, You Weren't Set on Fire

Autres chroniques