OLD MAN'S CHILD

Vermin

Résurrection ? Un peu exagéré, très exagéré même, mais force est de constater que ce nouvel opus dépasse largement la qualité du précédent (pas dur me direz-vous !) en revenant au style qu’ils avaient eu jusqu’à présent, en ajoutant juste quelques touches modernes dans leur style et un côté heavy un peu plus prononcé.

Ce sacré Galder a enfin compris qu’il ne servait à rien de faire du mauvais DIMMU BORGIR pour espérer appâter le petit blackist (ou simplement métalleux) innocent et que, après tout, OLD MAN'S CHILD avait déjà son style, qu'il ne restait qu'à le poursuivre ou le moderniser un peu, ce qu’il a justement fait. Justement fait, mais pas fait justement, car on est encore loin de retrouver les belles compositions d’antan. Il y a certes quelques bons passages (parfois grâce aux guitares, parfois grâce aux claviers) et une inspiration correcte qui ne faillit vraiment qu’à certains petits moments, mais cela n’est pas assez régulier et présent sur l’ensemble de l’opus. En tout cas ce dernier s’écoute sans se lasser, au contraire, c’est déjà ça !

Niveau forme, la technique est plus que correcte, évidemment grâce aux guitares qui s’expriment très nettement et avec des riffs plutôt hétéroclites et qui savent parfois être inspirés. Les autres instruments suivent sans être aussi évolués, avec une petite nuance pour les claviers qui sont quand même bien variés et qui vont de l’atmosphérique au mélodique, limite symphonique, par moment. Du bon travail !

Le plus de cet album est certainement la variété musicale et celle des structures. Aucune linéarité n’est à souffrir pour une musique plutôt riche et variée en utilisant une grande palette d’influences Metal et en jouant comme il le faut sur le duo claviers/guitares. Cela donne donc une œuvre intéressante sur la forme (bien qu’insuffisante sur le fond comme je l’ai dit précédemment) et qui ne brille pas par la maîtrise de cette musicalité, mais suffisamment pour rester crédible.

Bref, un album intéressant pour les fans du groupe qui n’ont pas peur de s’éloigner des sentiers battus du Black Metal et pour tous les autres…

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old BlackSILENCER - Death - Pierce Me

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

OSCULUM INFAME - Dor-Nu-FauglithMOTHER DARKNESS - One Hundred Years of EmptinessAUSTERE / ISOLATION - BleakBATHORY - BathoryENTHRONED - Prophecies of Pagan FireTWILIGHT (USA) - Monument to Time EndSETHERIAL - NordDRAKHIAN - High Zephyr PointDUNKELHEIT - Mors AeternaHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignSIELUNVIHOLLINEN - Syvyydestä

Autres chroniques