OLD MAN'S CHILD

In Defiance Of Existence

Voici la grosse sortie de ce début d'année 2003 !

Et bien pour ma part la déception est au rendez-vous ! Les commentaires ont déjà plut depuis sa sortie dans la presse et sur le net, je vais me permettre d'ajouter ma pierre à l'édifice…. Certains ont dit qu'il y avait une forte ressemblance avec DIMMU BORGIR. De deux choses l'une, d'abord je ne trouve pas la ressemblance flagrante, puis franchement, Galder n'étant dans DIMMU BORGIR que depuis un album et les albums d'avant étant bien différents de cet album d'OLD MAN'S CHILD, il s'agirait plus d'une influence de Galder su la musique de DIMMU BORGIR plutôt que l'inverse, non ?

Bref, ce qui est sûr c'est qu'avec cet œoeuvre, OLD MAN'S CHILD s'écarte encore un peu plus des sentiers déjà larges du black en nous offrant une musique plus orientée vers des riffs death voire heavy avec quelques soli bien exhibés (parfois franchement trop : aucun intérêt pour l'incrustation dans la musique). C'est toujours autant bourré de clavier, le deuxième guitariste n'est pas de trop pour offrir une musique très pro au niveau technique et réalisation, il n'y a aucun doute ! Alors le Barker à la batterie (que bien sûr Galder s'est empressé de convaincre étant déjà avec lui au sein de DIMMU BORGIR), forcément ça donne question technique, même si ça rajoute encore à la stérilité d'une musique qui ne mise que sur sa qualité musicale justement, en laissant tomber complètement le côté rêve (c'est le problème de Barker : excellent batteur mais qui sonne un peu trop boîte à rythme je trouve, notamment par sa tramblotte sur la double). Dommage car on se souvient encore des albums précédents, notamment Ill-Natured... qui offrait un concept épique bien mis en œuvre. On le sentait arriver déjà avec Revelation 666, plus stérile sur certains points, OLD MAN'S CHILD enfonce le clou avec cet album.

Le problème c'est que Revelation 666 avait du potentiel de composition, ce qui n'est pas le cas ici. C'est en effet (et justement) là le gros manque et le principal problème de la 6e oeœuvre d'OLD MAN'S CHILD : le rendu des compositions n’est pas terrible. Les seuls bons moments font étrangement penser à du déjà-vu, comme si le plagiat s'installait. Un exemple ? Le deuxième morceau. Ecoutez bien le riff principal et écoutez ensuite l'avant dernier morceau du premier album de MOONSORROW ("TämäIkuinen Talvi").… Extraordinaire non ? C'est exactement la même mélodie, seul l'instrument principal générant celle-ci change ! Notons que ce riff est d'ailleurs une invention d'OBTAINEDENSLAVEMENT : on dirait que les Scandinaves l'ont aimé dis-donc ! Après, le reste est parfois quand même très pompé sur leurs précédentes compositions (pas mal de passages flagrants), c'est bien décelable dans le premier morceau notamment ou encore le tout début du deuxième. Bref, les morceaux s'enchaînent les uns après les autres sans vraiment interpeller l'auditeur, qui a plus envie de mettre l'œoeuvre en fond en buvant sa bière plutôt que d'écouter attentivement la musique. C'est quand même un peu dommage.

En s'intéressant d'avantage à la critique musicale, on peut évidemment saluer bien bas l'exécution instrumentale, tout comme la production signée Fredman Studios. La structure est maîtrisée avec ce qui faut de breaks et de variété. Ce sont de grands professionnels, c'est certain, reste à conserver son talent de compositeur, c'est à ce niveau je pense que l'on reconnaît les bons groupes. Par contre les petits breaks ridicules à la guitare sèche sont dispensables, on fait les choses bien ou on s'abstient, là ça fait quand même limite : "tenez, on vous balance un peu de guitare sèche pour vous faire plaisir et vous montrer que l'on sait rester subtil chez OMC, même si ça nous gave de jouer de la sèche, donc n'insistez pas !" Bon, il ne faut pas charrier non plus….

J'ai vu pas mal de critiques négatives à propos du visuel, personnellement je ne le trouve pas mauvais du tout : un beau jeu de couleurs sur le violet, un ensemble très pro même si le livret est un peu pauvre. Je ne dirais pas la même chose de la voix de Galder…. Nous sommes certes habitués depuis le temps, mais on espère qu'un jour il finira par comprendre qu'un vrai chanteur serait vraiment souhaitable pour remplacer sa voix grave presque piteuse.

En conclusion, encore un bel exemple de musique plutôt bien faite, mais trop stérile question ambiance et rendu de compos. Si certains groupes peuvent se permettre, vu le niveau de leurs compositions, de laisser tomber l'ambiance (ex : DIMMU BORGIR justement), OLD MAN'S CHILD se trompe complètement en voulant faire de même ici. Ce n'est pas catastrophique, loin s'en faut, mais on est en droit d'attendre bien mieux d'un groupe qui a un gros potentiel et qui l'a déjà maintes fois prouvé….

Au final, si OLD MAN'S CHILD se rapproche de DIMMU BORGIR, c'est bien plus sur l'esprit et la démarche que sur la musique !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerTHE CALL - The CallANGANTYR - HaevnESCHATON - UnshakenHELLSAW - TristOREMUS - PopiołyDARKENHOLD - Memoria SylvarumGOATMOON - Stella PolarisBELENOS - KornôgFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierVEHEMENCE - Assiégé

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

F41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumCATACOMBES - "Le Démoniaque"VIOLET COLD - Desperate DreamsENSLAVED - Axioma Ethica OdiniDEAFHEAVEN - New BermudaALGHAZANTH - The Three-Faced PilgrimGERM - LossGERM - WishNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutKESTREL - Weather EyeKHORS - Cold

Autres chroniques