OLD MAN'S CHILD

Ill-Natured Spiritual invasion

1998 est une très grande année pour tous les fans de Black Metal mélodique et symphonique, et si ce 3e album d'OLD MAN'S CHILD ne fait pas partie des meilleurs opi sortis cette année-là, il ne fait pas non plus partie de ceux qu'il faudrait oublier. Pourquoi ? Parce qu'il se résume en un mot : efficacité.

En effet, dans un style très reconnaissable, la bande à Galder offre ici un bon album à mi-chemin entre du Black Metal symphonique et mélodique. Le talent de Galder aux guitares lui permet évidemment de ne pas négliger l'aspect mélodique généré par des riffs efficaces et suffisamment mis en avant, mais le jeu des claviers est bien présent. A la foi atmosphériques et symphoniques, ils participent bien à établir des structures très simples mais bien fichues. Cela confine presque, sans vouloir être trop condescendant, à de l'« easy-Metal », pour débutants. Question composition, tout est bien agréable, grâce à un rendu général de qualité. Très facile d'accès, les morceaux sont assez courts pour être efficaces et restent en tête. Malgré tout, le 6e morceau apparait d'emblée comme le plus intéressant d'un point de vue mélodique, bénéficiant d'une mélodie centrale très efficace, qui tout en étant servie par une certaine puissante ne sera pas oubliée de sitôt. Tout n'est donc pas à ce niveau, mais on ne s'ennuie pas, malgré la présence d'une voix grave très peu plaisante. Par contre, moins de 36 minutes pour un album, c'est vraiment exagéré !

Côté visuel, on touche le fond ! Plus proche d'un vieil avatar d'album de Fantasy Metal à deux sous, le cliché épique ne bénéficie ici même pas d'un travail sur le visuel à l'intérieur du livret dans lequel on n'a le droit qu'à une seule chose : la pochette, zoomée, retouchée, peu ou prou. Bon, le concept est respecté, mais l'honneur est loin d'être sauf. L'ambiance n'est quant à elle pas excellente. OLD MAN'S CHILD n'a jamais été très fort pour créer des atmosphères très prenantes, et cet album ne fait pas exception.

Un bon (mais court) album, peut-être le plus efficace du groupe, le plus facile à assimiler, mais qui peut apparaître comme un peu trop évident après plusieurs écoutes. Il plaira à tous les fans du genre, c'est sûr, moins à ceux qui recherchent un peu plus de personnalité et d'originalité musicales.

par Baalberith, le 23/05/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MOONSORROW - V: HävitettyEQUILIBRIUM - Turis FratyrMIRZADEH - The Creatures Of LoviatarLIMBONIC ART - Moon In The ScorpioBLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionPENUMBRA - EmanateTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .HORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...ANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessCHTHONIC - Mirror of Retribution

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

BAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesSUMMONING - With Doom We Come EMYN MUIL - Elenion AncalimaHYPERION - Seraphical EuphonyIMMORTAL - At The Heart Of WinterBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleVALLENDUSK - Homeward PathMACABRE OMEN - Gods of War - At WarMACABRE OMEN - The Ancient ReturnsHIMINBJORG - WyrdFHOI MYORE / WYRMS - Les Limbes Pourpres / Mehxôhorr - Les IV Dimensions CosmogoniquesTRIUMPHANT - Herald the Unsung

Autres chroniques